Des "terroristes pacifiques" bien implantées en France

Donnez votre avis - Revendiquant elles-même un "terrorisme pacifique", s'affublant du nom de "sextremistes", les Femen multiplient les combats et les lieux d'intervention. Leur voix, en France notamment, ne cesse de prendre de l'ampleur. Elles ont ouvert un "centre international d'entraînement" au Lavoir moderne à Paris en septembre 2012. Un "QG" qui leur sert de base de recrutement et qui leur permet aujourd'hui d'être particulièrement bien implantées dans l'Hexagone.
© AFP
Suggestions de contenus