Ces tueurs qui ont ridiculisé la police Albert Fish a décrit ses actes à la mère d'une victime

Dans les années 1920 et 1930, aux Etats-Unis, Albert Fish a tué plusieurs enfants. En tout, il pourrait s'être attaqué à des dizaines de mineurs. Cannibale, sado-masochiste, il est allé jusqu'à envoyer une lettre horrifiante à la mère de l'une de ses victimes.

 

albert fish
Albert Fish © Public Domain USA

Plusieurs termes peuvent décrire la personnalité d'Albert Fish : tueur en série, cannibale, sadique, masochiste, pédophile. Entre autres. Cet homme, né en 1870 à Washington, a été surnommé le "Vampire de Brooklyn" ou "l'ogre de Wisteria". A son actif, la mort de plusieurs enfants, qu'il a mangés ensuite. Mais le nombre de ses victimes est toujours inconnu. En tout, celui qui aimait aussi se planter des aiguilles dans l'aine, a revendiqué une centaine de meurtres durant son procès. Chiffre que son avocat pensait encore largement sous-estimé. Ce tueur en série n'a pourtant été jugé "que" pour 16 meurtres.


Le meurtre de trop

Dans une maison abandonnée, il la tuera, la découpera, pour finalement la manger en 9 jours...

Pendant des années, Albert Fish s'est joué de la police. Arrêté pour des tentatives d'escroqueries ou pour avoir envoyé des lettres obscènes, il est systématiquement relâché. Les autorités ne soupçonnent pas ce père de famille des horreurs qu'il fait subir aux enfants. Ce sera finalement le meurtre de Grace Budd, commis en 1928, qui fera tomber ce dangereux tueur en série. Albert Fish a convaincu les parents de cette petite de 10 ans de la lui confier. Dans une maison abandonnée, il la tuera, la découpera, pour finalement la manger en 9 jours. Ultime provocation : une fois emprisonné, l'assassin fera parvenir une lettre à la mère de sa petite victime. Dans laquelle il lui racontera tous les détails de son crime, de la manière dont il l'a tuée (en l'étranglant), jusqu'au commentaire sur son repas. "Je l'ai cuisinée et mangée. Ses petites fesses étaient tendres après avoir été rôties".

 

Albert Fish est mort sur la chaise électrique en 1936.