Timbre Marianne : Boutin s'indigne, les Femen se marrent

Timbre Marianne : Boutin s'indigne, les Femen se marrent Les dessinateurs de la nouvelle Marianne de la Poste se sont inspirés d'Inna Shevchenko, une militante Femen. Les réactions ont été immédiates...

Grands yeux tournés vers le ciel, lèvres pulpeuses et main en l'air : le portrait de la Marianne des tout nouveaux timbres de la Poste, dévoilé hier à l'Elysée, n'a pas fini de faire parler. Pas à cause du dessin, mais à cause du modèle qui en a inspiré le trait. Olivier Cappa, l'un des deux créateurs du portrait, a expliqué qu'il avait dessiné la nouvelle Marianne en s'inspirant de l'une des fondatrices du mouvement Femen : "Pour tous ceux qui demandent, le modèle de Marianne, c'est un mélange de plusieurs femmes mais surtout Inna Shevchenko" a-t-il posté sur Twitter.

Autant dire que les réactions ont été immédiates. Le Parti chrétien démocrate de Christine Boutin appelle au boycott général : "Outrage à la dignité de la femme, à la souveraineté de la France, demande retrait du timbre de l'outrage" a posté sur Twitter le PCD. Inna Shevchenko, quant à elle, joue la carte de l'humour - un peu graveleux -, ce qui suscite beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux : "Les Femen sont sur un timbre français. Désormais tous les homophobes, extrémistes et fascistes devront lécher mes fesses quand ils voudront envoyer un courrier" écrit la leader des Femen.

EN VIDEO : Les Femen sont des activistes qui mènent régulièrement des actions choc pour dénoncer l'homophobie et le machisme, comme ici à Notre-Dame de Paris en mai dernier :


Article le plus lu - Mélenchon : la vidéo choc de la perquisition à LFI › Voir les actualités

Annonces Google