5e : Paris, pas la plus polluée par les particules

Le Sacré-Coeur baigne souvent dans les particules. Pourtant la capitale n'est pas la ville la plus touchée. © galerie photo Linternaute.com / Aline Castro de Haro

C'est l'une des surprises de cette analyse : Paris ne se classe qu'à la cinquième place des villes françaises à partir des données compilées par Citeair. Sur l'année 2012, son taux de particules est en moyenne de 68 % du maximum européen. Ce qui ne veut pas dire que l'air y est pur... A hauteur du trafic routier, la capitale demeure la championne des particules fines de moins de 10 micromètres : les mesures ont dépassé de 23 % le seuil maximal fixé par les directives européennes. Pire, le taux de 50 microgrammes par mètre-cube a été dépassé pendant presque cinq mois de l'année, mettant les voies respiratoires des Parisiens à rude épreuve.

 Indice de fond PM10, moyenne annuelle (2012) : 0,68

Suggestions de contenus