Ebolavirus : une menace circonscrite ?

Le virus Ebola provoque la mort dans 25 à 90% des cas. © CDC / Ethleen Lloyd
Ebola peut-il provoquer une pandémie mondiale ? Peut-être pas dans un futur proche. En effet, cette maladie se transmet par contact direct avec une personne porteuse du virus (même décédée), souvent via les liquides biologiques ou le sang. En d'autres termes, cette maladie ne s'attrape pas en "croisant" une personne contaminée, comme c'est le cas pour les virus grippaux. Le risque de propagation au sein de communautés resserrées est réel, mais le nombre de personnes en contact direct avec des personnes infectées demeure restreint. Ceci explique pourquoi ce virus très meurtrier, qui a pourtant sévi à une vingtaine de reprises, ne s'est jamais rependu à l'échelle globale. Mais dès 2014 l'OMS avait des raisons d'être inquiète : c'est en effet la première fois que le virus apparaît dans une zone aussi urbanisée d'Afrique.
Suggestions de contenus