Chikungunya : quand les moustiques nous menacent

Les moustiques de type Aedes sont responsables de la propagation du Chikungunya © USDA
Le moustique est l'un des plus importants vecteurs de maladies virales. Le chikungunya, maladie virale signalée depuis les années 1950 en Afrique, ne cesse de gagner du terrain. En mars 2005, l'île de la Réunion est touchée par cette maladie. Après deux à dix jours d'incubation, les personnes atteintes souffrent de raidissements articulaires, de fortes douleurs musculaires et de maux de tête. La mortalité demeure faible, mais certaines personnes conservent pendant des années des séquelles. Pour l'instant, les seuls traitements existants soulagent les symptômes mais ne permettent pas de faire reculer la maladie. A présent, il gagne les Antilles et la Guyane. L'hypothèse d'une arrivée de ces moustiques en France métropolitaine. 20 départements ont été placés en alerte à l'été 2015. En 2007, une épidémie touchant 300 personnes avait atteint la région de Ravenne, en Italie.
Suggestions de contenus