Mauvais organes transplantés

Les procédures de vérifications sont désormais plus strictes © Sweet Lana - Fotolia

Jesica Santillan était une jeune mexicaine âgée de 17 ans. Atteinte de cardiomyopathie et de dommages aux poumons, elle avait franchi la frontière américaine pour être soignée dans un hôpital de Caroline du Nord. En février 2003, les chirurgiens lui greffent un cœur et des poumons. A la fin de l'opération, les médecins effectuent des contrôles de routine. Ils s'aperçoivent que le groupe sanguin de Jesica (O+) ne correspond pas à celui du donneur d'organes (A). Moins de quinze jours plus tard, elle décédait, après une seconde greffe.

Suggestions de contenus