Pape en France : émouvante rencontre à Strasbourg avec une vieille femme

Pape en France : émouvante rencontre à Strasbourg avec une vieille femme VIDEO - Le Pape François ne s'est pas adressé uniquement au Parlement européen ce mardi. Une vieille femme qui l'avait hébergé en 1985 l'a retrouvé.

C'est une scène émouvante qui a eu lieu en marge de la visite officielle du pape François à Strasbourg. Le souverain pontife a rencontré Helma Schmidt, une vieille femme allemande de 97 ans. C'est elle qui l'avait hébergé en 1985 à Boppard, petite bourgade du sud-ouest de l'Allemagne lorsqu'il apprenait la langue de Goethe. Helma Schmidt "a fait travailler à Jorge Bergoglio son vocabulaire allemand, sur la table de la cuisine" a expliqué le député Nobert Neuser, élu européen de Boppard. A l'époque, Jorge Bergoglio n'était qu'un prêtre argentin de 48 ans. Jamais il n'a cessé d'entretenir avec "sa logeuse" ses "contacts épistolaires".

Le pape a aussi prononcé un discours très attendu devant les députés européens, avec des mots étonnamment assez durs à l'endroit des habitants du continent. "A une Union plus étendue, plus influente, semble (...) s'adjoindre l'image d'une Europe un peu vieillie et comprimée, qui tend à se sentir moins protagoniste" a-t-il estimé, appuyant sur les "méfaits" de la sécularisation du continent : "Une Europe qui n'a plus la capacité de s'ouvrir à la dimension transcendante de la vie est une Europe qui lentement risque de perdre son âme, ainsi que cet esprit humaniste qu'elle aime et défend cependant". Plus loin, en évoquant les "extrémismes", il a eu ces mots : "C'est l'oubli de Dieu, et non pas sa glorification, qui engendre la violence".

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages en France › Voir les actualités

Annonces Google