Farid Benyettou : le mentor repenti des Kouachi se confie (iTélé)

Farid Benyettou : le mentor repenti des Kouachi se confie (iTélé) Farid Benyettou est soupçonné d'avoir joué un rôle prépondérant dans la radicalisation des frères Kouachi. Celui qui jure être désormais rangé s'est confié à i>Télé sur la personnalité de Chérif, le plus jeune du duo meurtrier.

C'est l'ex-mentor. L'ancienne figure spirituelle et morale qui a, peut-être, poussé les frères Kouachi vers la radicalisation. C'est en tout cas ce que se demandent les enquêteurs. Mais Farid Benyettou le jure : il s'est repenti. L'ancien émir de la filière des Buttes-Chaumont (Paris), qui envoyaient des jihadistes combattre en Irak au début des années 2000, suit désormais une formation à l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière pour devenir infirmier. Lui qui a été condamné à six ans de prison en 2008.

Dans une interview à i>Télé, diffusée lundi soir, il dénonce fermement les attaques terroristes qui ont endeuillé le pays la semaine dernière. "L'islam condamne tout ce qui a été fait, tous ces actes sans exception, clame-t-il. L'assassinat lâche et monstrueux des journalistes, des policiers et de certains membres de la communauté juive. Tout ça, ça ne doit pas être attribué à l'islam". Pour lui, les prises d'otages et fusillades, "c'est le pire crime", ça "va à l'encontre des valeurs de l'islam". Et d'affirmer : "Mon slogan c'est plus jamais ça".

Farid Benyettou, 34 ans aujourd'hui, dit que son "innocence ne fait aucun doute". Après l'attentat contre Charlie-Hebdo, il s'est rendu spontanément aux autorités. Entendu plusieurs heures, il est sorti libre. Au cours de l'interview, le jeune homme, qui témoigne à visage caché, en profite également pour révéler quelques traits de la personnalité de Chérif Kouachi, le plus jeune des deux frères, qu'il décrit comme "très très entêté". "Avec lui, c'était toujours les mêmes sujets de discussion qui revenaient... Tout ce qui tourne autour du combat [...]. Ses connaissances de la religion étaient limitées à ça. Le comportement du bon musulman dans la vie de tous les jours, il ne connaissait pas." Pourtant, Farid Benyettou affirme que Chérif Kouachi, depuis quelque temps, commençait à mieux "accepter la critique" et "à changer de position". Et le jeune homme de conclure : "Rien ne pouvait laisser présager de tels actes".

En vidéo - Il est présenté comme le premier mentor de Chérif Kouachi, l'un des auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo. Retour sur le parcours de Farid Benyettou, qui jure s'être repenti.

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Annonces Google