Amedy Coulibaly : finalement enterré en région parisienne

Amedy Coulibaly : finalement enterré en région parisienne C'est à Thiais, dans le sud-est de la banlieue parisienne, que le terroriste Amedy Coulibaly a été inhumé, ce vendredi matin, après le refus du Mali d'accueillir sa dépouille.

Le terroriste Amedy Coulibaly a été inhumé ce vendredi matin, en catimini. L'auteur de la fusillade Montrouge et de la prise d'otages de la porte de Vincennes, les 8 et 9 janvier, a été enterré dans un cimetière dépendant de la commune de Paris, mais situé à Thiais (Val-de-Marne), en proche banlieue. C'est en tout cas ce qu'annoncent des sources concordantes à l'AFP, confirmant ainsi une information du Parisien. La dépouille d'Amedy Coulibaly devait, dans un premier temps, être transférée au Mali, pays dont sa famille est originaire. Mais les autorités maliennes ont renoncé à l'accueillir.

Face à ce refus, le porte-parole du gouvernement français, Stéphane Le Foll, avait précisé jeudi 22 janvier que le corps serait finalement enterré dans l'Hexagone. Conformément à l'article L2223-3 du Code général des collectivités territoriales, comme le rappelle France TV info, le service des cimetières de la Ville de Paris a été "légalement tenu de donner suite à la demande" de la famille d'Amedy Coulibaly, qui souhaitait visiblement un enterrement à Paris. Saïd et Chérif Kouachi, les deux autres terroristes qui ont endeuillé la France début janvier, ont respectivement été enterrés à Reims (Marne), le 16 janvier, et à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), le 17.

En vidéo - Le corps d'Amedy Coulibaly devait être acheminé mercredi par avion à Bamako. Toutefois, le Mali aurait refusé d'inhumer le tueur de Montrouge et de la Porte de Vincennes.

Article le plus lu - Renaud a demandé à être hospitalisé › Voir les actualités

Annonces Google