Marée du siècle : les 15 départements concernés par la première vague

Marée du siècle : les 15 départements concernés par la première vague Une marée exceptionnelle, d'un coefficient de 118, doit avoir lieu ce samedi 21 février sur la façade ouest. En attendant ce phénomène rare, 15 départements ont été placés en vigilance jaune à cause d'un risque de submersion déjà important.

Ce n'est pas la marée du siècle (prévue, elle, le 20 mars) mais presque. Une marée d'une ampleur exceptionnelle doit avoir lieu sur l'ensemble du littoral ouest de la France samedi 21 février. Un coefficient de 118 est attendu pour cette première vague, ce qui est énorme quand on sait qu'une grande marée, habituellement, tourne autour d'un coefficient de 110. Le phénomène, s'il est combiné à une météo agitée, peut être dangereux. Mauvaise nouvelle : de fortes rafales de vent sont à prévoir samedi.

meteo
Les départements placés en vigilance jaune. © Météo Consult

A titre préventif, et en attendant la grosse marée, Météo Consult a placé 15 départements en vigilance jaune, celle qui précède l'alerte orange. Une mesure qui est valable d'aujourd'hui 11 heures à demain midi. Les risques de submersion sont qualifiés d'importants. Des digues pourraient en effet sauter. Tous les départements de la façade Atlantique et de la Manche sont concernés, à l'exception notable du Calvados. Les secteurs exposés sont le Finistère, les Côtes-d'Armor et la Manche, vers 20h30, puis la Picardie et le Nord-Pas-de–Calais à 0h30. L'Atlantique est également menacé à cause de la houle (creux de 2 à 4 m) et des vents assez forts, depuis le sud de la Bretagne jusqu'au Pays Basque. C'est entre 17h et 19h, ce vendredi soir, que le risque sera le plus important dans cette zone, prévient Météo Consult.  

En VIDÉO - Les grandes marées arrivent ce week-end où un grand spectacle est attendu dans les baies de Saint-Malo et du Mont-Saint-Michel. En Vendée en revanche, les craintes de submersions sont prises très au sérieux et tout le monde commence à se protéger.

Article le plus lu - Renaud a demandé à être hospitalisé › Voir les actualités

Annonces Google