Coulibaly : l'effroyable vidéo filmée par le terroriste durant la prise d'otages

Coulibaly : l'effroyable vidéo filmée par le terroriste durant la prise d'otages L'Obs a eu accès à la retranscription de la vidéo filmée par Amedy Coulibaly, lors de la prise d'otage de l'Hyper cacher, à Paris.

7 minutes 45 d'horreur. L'Obs a pu se procurer la retranscription de la vidéo enregistrée par le terroriste Amedy Coulibaly, le vendredi 9 janvier dans l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes. Il est 13 heures, ce jour-là, quand il déboule dans le supermarché parisien. Armé jusqu'aux dents, l'homme était également équipé d'une petite caméra de type GoPro, fixée sur son torse. C'est cette dernière qui va enregistrer les premières minutes de la prise d'otages meurtrière. Comme l'explique L'Obs, les images ont été versées à la procédure judiciaire. "Personne ne bouge !", lance le preneur d'otages, apparemment fébrile. Ils menacent les clients de les tuer s'ils n'obéissent pas aux ordres. "Levez-vous ou j'vais vous allumer !" crie-t-il. Au hasard, il en choisit un, lui demande son nom, avant de l'abattre froidement devant les autres otages. Deux autres personnes seront tuées durant cet enregistrement. Une quatrième personne sera abattue plus tard alors qu'elle tentait de s'emparer de l'arme de Coulibaly.

"Vous n'avez pas compris, hein ? Vous êtes de quelle origine ?" demande-t-il aux otages. "Juif" lui répond l'un d'eux. "Vous savez pourquoi j'suis là, alors ! Allahou akbar !" Un otage essaie alors de lui expliquer qu'ils sont innocents. Ce qui agace Coulibaly. A une femme qui lui demande si elle peut sortir pour récupérer son enfant, resté dans la voiture, il dit ne pas s'inquiéter, que la police va venir le récupérer. Et assure qu'il ne tue pas les femmes, de toute façon. "Est-ce que j'ai tué une femme ? J'ai pas tué de femmes pour l'moment !" Il s'emporte : "Vous [les juifs, ndlr] tuez des femmes et des enfants partout ! Et vous croyez qu'c'est comme ça ? Vous l'savez très bien, arrêtez d'faire vos... !"

L'enregistrement se coupe à 7 minutes 45. Certaines fins de phrases sont inaudibles. La police note toutefois que Coulibaly ne semblait pas être très à l'aise dans le maniement des armes. Il a, par exemple, mis plusieurs secondes à identifier le bouton permettant d'ôter le chargeur de sa Kalachnikov. Et a éprouvé quelques difficultés à le replacer correctement.

En vidéo - Les différentes attaques terroristes du mois de janvier étaient bel et bien coordonnées.

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Annonces Google