Jean-Luc Lahaye : condamné, mais relaxé pour détention d'images pédophiles

Jean-Luc Lahaye : condamné, mais relaxé pour détention d'images pédophiles Le chanteur jean-Luc Lahaye a été relaxé des chefs de détention d'images pédopornographiques et de proposition sexuelle à mineur de moins de 15 ans. En revanche, il a été reconnu coupable de corruption de mineure et condamné à 1 an de prison avec sursis.

Jean-Luc Lahaye a finalement été condamné, mais ne devrait pas aller en prison. L'ancienne star des années 1980 écope d'une peine d'un an de prison avec sursis pour "corruption de mineur". La justice a ainsi jugé que l'artiste de 62 ans avait bel et bien "profité de la jeunesse et de l'inexpérience de sa victime pour l'initier à un vice", caractéristique du délit incrimé par le code pénal dans son article 227-22. La Chambre criminelle de la Cour de cassation définit ce délit, indiquant que la corruption de mineur "incrimine des agissements, qui par leur nature, traduisent, de la part de leur auteur, la volonté de pervertir la sexualité d'un mineur". Le parquet avait requis deux ans avec sursis, le tribunal correctionnel de Paris a donc opté pour une peine plus clémente. La partie civile retiendra la clémence du verdict, d'autant que la corruption de mineur peut être punie de 5 ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

Jean-Luc Lahaye a été relaxé de deux autres chefs : détention d'images pédopornographiques et proposition sexuelle à mineur de moins de 15 ans. Les faits pour lesquels le chanteur a été condamné remontent à 2013 : Jean-Luc Lahaye avait échangé des messages avec une jeune fille de 14 ans, puis s'était livré à des actes sexuels avec elle à distance, via le réseau social Facebook. L'avocat de Jean-Luc Lahaye avait publié un communiqué il y a quelques semaines pour expliquer pourquoi il avait, lui, plaidé la relaxe : "Il s'est agi essentiellement d'une relation intime virtuelle avec une jeune fille de plus de 15 ans, majeure sexuelle". Le tribunal en a jugé autrement au vu des faits. La défense du chanteur avait même tenté de mettre en accusation le réseau social Facebook, pour avoir rendu publique l'affaire : "Doit-on permettre [à Facebook] [...] de contrôler le contenu de messages privés échangés de les dénoncer aux autorités publiques et de s'ériger en censeur des comportements selon des critères arbitraires qui appartiennent à elles seules ?" s'interrogeaient les avocats de Jean-Luc Lahaye ?

L'avocat de la partie civile a estimé que Jean-Luc Lahaye aurait pu être "plus regardant", assurant que la jeune fille "ne lui a jamais caché son âge".

Article le plus lu - Attentat à Strasbourg : le tueur traqué › Voir les actualités

Jean-Luc Lahaye : condamné, mais relaxé pour détention d'images pédophiles
Jean-Luc Lahaye : condamné, mais relaxé pour détention d'images pédophiles

Jean-Luc Lahaye a finalement été condamné, mais ne devrait pas aller en prison. L'ancienne star des années 1980 écope d'une peine d'un an de prison avec sursis pour "corruption de mineur". La justice a ainsi jugé que l'artiste de 62...

Annonces Google