Fermeture de Fessenheim : la date repoussée, la promesse de Hollande trop difficile à tenir

Fermeture de Fessenheim : la date repoussée, la promesse de Hollande trop difficile à tenir Presque plus personne ne croyait à une fermeture de la centrale de Fessenheim d'ici 2017. Il s'agissait pourtant en 2012 d'un engagement ferme de François Hollande.

La ministre de l'Ecologie a cherché la bonne formule pour ne pas désavouer publiquement le président de la République. Pourtant, les faits sont là, la centrale de Fessenheim ne fermera pas avant la fin du quinquennat de François Hollande. "Quand Flamanville ouvrira, Fessenheim devra fermer. Flamanville va ouvrir d'ici à 2018. Et donc en effet, Fessenheim devra fermer" a expliqué Ségolène Royal à Strasbourg. La fermeture de la centrale nucléaire la plus vieille de France, au plus tard en 2017, était une promesse de campagne de François Hollande. Elle ne sera pas tenue.

Au fil des mois, les experts, les professionnels du nucléaire, mais aussi quelques responsables politiques de la majorité doutaient de plus en plus ouvertement de la possibilité d'une fermeture "à l'horizon de la fin du quinquennat", selon la dernière expression du chef de l'Etat sur le sujet. Cécile Duflot, ancienne ministre démissionnaire, avait fait part de ses craintes en mai dernier, sur le plateau de #DirectPolitique (voir ci-dessous) : "La fermeture de Fessenheim est un engagement solennel du président de la Réûblique. On est mi-2015. Ça commence à être un peu chaud là".

Ségolène Royal et le gouvernement ont pour le moment trouvé la parade pour justifier le report de la fermeture de la centrale : la France doit attendre le démarrage de l'EPR de Flamanville, en Normandie, pour fermer la centrale de Fessenheim. EDF vient de repousser, pour la 4e fois, la mise en service du réacteur de 3e génération.

EN VIDEO - Même Cécile Duflot ne croyait plus en la fermeture de Fessenheim en 2017 :

 

EN VIDEO - En mars 2015, la centrale avait dû être stoppée pour un "incident" dans ses unités de production :

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des blocages en France › Voir les actualités

Annonces Google