Flastroff (Moselle) : des fusils d'assaut manipulés par des enfants de 10 ans à l'école [VIDEO]

Flastroff (Moselle) : des fusils d'assaut manipulés par des enfants de 10 ans à l'école [VIDEO] Dans la commune de Flastroff, en Moselle, des enfants d'une école élémentaire ont été invités à utiliser des FAMAS dans le cadre d'une visite des militaires de la ville voisin de Thionville.

L'affaire fait polémique en Moselle et pourrait bien aboutir à de lourdes sanctions. Dans le cadre d'une rencontre avec les militaires du 40e régiment de transmission de Thionville, des écoliers de la commune de Flastroff ont été photographiés en train de manipuler des armes à feu. Le Républicain Lorrain les montre notamment alignés en position couchée avec des FAMAS, célèbres fusils d'assaut de l'armée française. "L'atelier découverte" a aussi amené ces élèves, âgés de 9 à 10 ans à utiliser d'autres armes. Le directeur de l'école a été convoqué par l'inspecteur académique. L'armée de son côté a ouvert une enquête pour déterminer comment de telles armes ont pu arriver dans les mains d'enfants de cet âge.

Flastroff, petite commune d'un peu plus de 300 habitants s'est réveillée dans la stupeur en découvrant les images de ces enfants armés dans la presse locale. Très vite, les photographies se sont propagées sur les réseaux sociaux. L'armée a rapidement indiqué que les armes n'étaient pas chargées au moment de l'atelier et que tout danger était écarté. C'est l'engouement des enfants qui aurait amené les responsables du régiment, en plein exercice dans la commune, à laisser les enfants prendre les armes en main. Mais le symbole a fait mouche. La capitaine, qui est à l'origine de cette "opération", n'avait pas demandé les autorisations préalables.

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google