Ramadan Mubarak : les significations de la formule consacrée

BON RAMADAN - Les musulmans commencent le jeûne annuel ce jeudi 17 mai 2018 en France. "Ramadan mubarak" correspond à la formule utilisée pour souhaiter un bon ramadan à ses proches.

[Mis à jour le 16 mai 2018 à 15h05] Ce jeudi 17 mai 2018, les musulmans de France - et de l'immense majorité du monde - entament leur premier jour du mois du ramadan, période durant laquelle ils respectent de nombreux interdits, à commencer par celui de ni manger ni boire. Et de même que les chrétiens se souhaitent un bon carême, les croyants pratiquants se souhaitent un bon ramadan (qui peut aussi leur être souhaité par des non-musulmans).

La formule "Ramadan Mubarak" permet aux yeux des fidèles de souhaiter un mois de ramadan fertile, fait de jeûne mais aussi de prières, de méditations, de solidarité, de foi, de paix, de quiétude et d'amour. "Que le bon Dieu accepte notre jeûne et invocation à tous !",  humblement Bouchra sur son blog Mafleurdoranger.com, en-dessous d'une photo de dattes, de croissant de lune et de thé fumant. "Joyeux Noël" des musulmans, le "Ramadan Mubarak", signifie globalement, à la manière d'une invocation, "Que [le ramadan] soit bon pour vous" ou encore "Que Dieu vous le bénisse". Le contexte : le même que celui d'un "joyeuse (fête)" ou de "félicitations", version temps fort musulman.

"Ramadan Mubarak" comme un bonne chance

Le "Ramadan Mubarak" sert aussi à souhaiter que le ramadan se passe dans les meilleures conditions. En arabe, [Moubarak], qui est aussi un prénom masculin, veut en effet également dire "chance".  Le prénommé Moubarak, réputé béni et chanceux, reçoit "la baraka". C'est de là que vient le prénom de l'ex-Président des Etats-Unis, Barack Obama. "Barack" signifie de la même façon "béni" en hébreu. Or, cette année, le jeûne des musulmans représente, comme l'an passé, un défi accentué par son timing : il a lieu en parallèle du solstice d'été et des examens du baccalauréat. A la clé, des journées plus longues, a priori plus chaudes et d'autant plus éprouvantes pour ceux qui auront, en plus, à passer les épreuves du bac. Que vous pratiquiez ou pas le ramadan, le souhaiter à un/aux membre(s) de votre entourage concerné(s) devrait donc être particulièrement apprécié.

Article le plus lu : Parcoursup : que faire en fonction des réponses ? : voir les actualités

Lune / Baccalauréat

Annonces Google