Soldes d'hiver 2018 : les dates à connaître selon votre département !

Soldes d'hiver 2018 : les dates à connaître selon votre département ! SOLDES HIVER - Les dates des soldes d'hiver 2018 ont été officiellement annoncées pour la majorité des départements français. Découvrez-les, ainsi que celles des soldes d'été et les dates dérogatoires des soldes...

[Mis à jour le 10 octobre 2017 à 9h54] Vêtements, high-tech, électroménager... Vous attendez les prochaines soldes avec impatience pour renouveler tout ça ? Dans la majorité des départements de l'Hexagone, les soldes d'été se sont terminées début août dernier. Place, dans quelques mois, aux soldes d'hiver, dont les dates ont été récemment mises en ligne par le site de référence en la matière : service-public.fr, le site officiel de l'administration française. En 2018,  les soldes d'hiver se dérouleront du mercredi 10 janvier 2018 au mardi 20 février 2018 pour la plupart des départements français. Quant aux dates de soldes d'été majoritaires, elles iront du 27 juin au 7 août 2018. Des dates dérogatoires sont appliquées à certains départements d'outre-mer ou frontaliers (voir le détail ici). A Mayotte, les dates des soldes d'hiver et d'été sont en revanche les mêmes qu'en métropole.

Si la plupart des départements connaissent les mêmes dates de soldes, certains territoires font donc office d'exceptions. À l'origine ? Des raisons touristiques ou géographiques. Alors, quelles dates faut-il cocher dans son agenda dès maintenant ? Quels territoires sont concernés par des exceptions ? Consulter le détail des dates des soldes dans cette page spéciale qui compile tout ce qu'il faut savoir sur la période des bonnes affaires pour en profiter au maximum.

VIDEO - Soldes sur Internet, les pièges à éviter :

Soldes d'hiver 2018

Les soldes d'hiver 2018 doivent démarrer le mercredi 10 janvier 2018 et se terminer le mardi 20 février 2018 pour la grande majorité des départements français. La période des soldes nationaux s'étale sur six semaines. Concernées par des dates de soldes d'été à part, les départements des Alpes-Maritimes et Pyrénées orientales, de la Corse et de la Martinique possèdent néanmoins des dates de soldes d'hiver classiques. Des dates dérogatoires de soldes d'hiver s'appliquent dans les départements suivants :

  • Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges : du mardi 2 janvier au lundi 12 février 2018
  • Guadeloupe : du samedi 6 janvier au vendredi 16 février 2018
  • Guyane : du mercredi 3 janvier au mardi 13 février 2018
  • Réunion : du samedi 1er septembre au vendredi 12 octobre 2018
  • Saint-Pierre-et-Miquelon : du mercredi 17 janvier au mardi 27 février 2018
  • Saint-Barthélemy et Saint-Martin : du samedi 5 mai au vendredi 15 juin 2018

A noter : les soldes en ligne sont également calquées sur ces dates officielles

Soldes d'été 2018

Dans la plupart des départements français, les soldes d'été 2018 débuteront officiellement le mercredi 27 juin 2018 pour s'achever le mardi 7 août 2018. Comme les soldes d'hiver, les soldes d'été, en tant que soldes nationaux, s'étalent sur 6 semaines. Les départements frontaliers et les départements d'outre-mer se réfèrent à des dates différentes (voir ci-dessous). Il est nécessaire de les vérifier selon l'endroit où vous comptez faire les soldes. Pour autant, les départements de Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle et Vosges, qui ont vu s'appliquer des dates de soldes d'hiver différentes des dates classiques, seront concernés par les dates de soldes d'été majoritaires. Voici les cas particuliers des soldes d'été 2018 :

  • Alpes-Maritimes et Pyrénées-Orientales : du mercredi 4 juillet au mardi 14 août 2018
  • Corse : du mercredi 11 juillet au mardi 21 août 2018
  • Guadeloupe : du samedi 29 septembre au vendredi 9 novembre 2018
  • Martinique : du jeudi 4 octobre au mercredi 14 novembre 2018
  • Guyane : du jeudi 4 octobre au mercredi 14 novembre 2018
  • Réunion : du samedi 3 février au vendredi 16 mars 2018
  • Saint-Pierre-et-Miquelon : du mercredi 18 juillet au mardi 28 août 2018
  • Saint-Barthélemy et Saint-Martin : du samedi 13 octobre au vendredi 23 novembre 2018

Important : les soldes sur Internet sont soumis au respect de ces dates, quelle que soit l'origine du site ou de la marque.

Date des soldes

Comment est fixée la date des soldes ? Selon la DGCCRF, Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, dépendant du ministère de l'Economie, les soldes saisonniers (soldes d'été et d'hiver) doivent légalement s'étaler sur une période de six semaines. C'est un article de loi qui détermine les dates exactes de début et de fin des soldes : l'article D. 310-15-2 du Code de commerce. Ce dernier a été rédigé dans la loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008. Selon ses termes, la date du début des soldes d'hiver est fixée le deuxième mercredi du mois de janvier et les démarques peuvent débuter à 8 heures du matin. Pour les soldes d'été, c'est le dernier mercredi de juin qui constitue la date fatidique, toujours à 8 heures.

Quelques exceptions peuvent venir perturber ce mécanisme, en particulier si la date des soldes d'hiver tombe après le 12, auquel cas les soldes débutent le premier mercredi de janvier. De même, si la date des soldes d'été tombe après le 28, alors les soldes débutent l'avant-dernier mercredi de juin. La DGCCRF ajoute que ces dates sont valables pour la vente en magasin, comme pour la vente à distance, autrement dit la vente par Internet. Et cela indépendamment du lieu du siège de l'entreprise.

À savoir : les soldes en ligne doivent respecter les mêmes dates que les soldes en boutiques, et ce quel que soit le site ou la marque.

Soldes d'été

En quoi consistent les soldes d'été ? En France, le principe des soldes consiste à écouler de manière accélérée les collections en vente "depuis au moins un mois", avec des réductions de prix  allant jusqu'à la revente à perte. Pour les soldes d'été dans le textile, le secteur le plus impacté, ce sont donc les fins de collection printemps-été qui sont écoulées. Le but : éviter les invendus avant l'arrivée des nouvelles marchandises pour la rentrée, autrement-dit des collections automne-hiver. Petit à petit, les soldes se sont élargis à d'autres secteurs du commerce, donc l'électroménager ou le high-tech, avec des tarifs de plus en plus compétitifs.

En parallèle avec la période estivale, pour les soldes 2016 par exemple, des rabais à 50 % étaient attendus dès le départ : face à la concurrence des ventes flashs, ventes privées et autres promotions sur Internet, les commerçants ont voulu frapper fort pour écouler leurs stocks. Et d'aucuns rêvaient d'une période de soldes réduite à sa portion congrue, pour créer l'événement et réaliser des rabais exceptionnels sur deux ou trois jours, voire moins, à l'instar du black Friday aux États-Unis.

Les soldes peuvent réserver de bonnes... comme de mauvaises surprises.  © Cathy Yeulet _123RF

Soldes d'hiver

En quoi consistent les soldes d'hiver ? Ils sont l'exact inverse des soldes d'été. Cette fois, pour les commerçants, il s'agit d'écouler la fin de collection automne-hiver avant le changement d'heure et l'équinoxe de printemps, synonymes (en théorie) de l'arrivée des beaux jours. Par opposition à leurs "cousins" de l'été, les soldes d'hiver visent à minimiser les invendus de vêtements chauds avant l'arrivée des collections printemps-été.

Les soldes flottants 

Jusqu'en 2015, des soldes flottants, d'une durée de 2 semaines, pouvaient s'ajouter aux deux périodes de soldes d'hiver et d'été. Les soldes flottants avaient été instaurés par la loi LME (Loi de modernisation de l'économie) du 4 août 2008. Portée par la ministre de l'Economie de l'époque Christine Lagarde, cette loi visait à donner un peu plus de latitude aux commerçants pour écouler leurs invendus. Mais les critiques ont vite perturbé la lisibilité et l'impact de cette loi. Pour certains, elle a provoqué la confusion chez les consommateurs, réduisant par ailleurs l'impact de promotions plus ciblées et donc plus importantes.  

Les résultats des soldes flottants ayant été jugés trop limités, par certains commerçants mais aussi par le gouvernement suivant, ces derniers ont été supprimés par un décret entré en vigueur le 1er janvier 2015. La loi n° 2014-626 du 18 juin 2014 a en effet revu totalement les dates des soldes en revenant à une période fixe, mais élargie à 6 semaines au lieu de 5 avant la réforme de 2008. Les soldes d'été et d'hiver sont depuis de nouveau clairement "bornés", tout en offrant deux semaines de plus par an au total aux commerçants pour réaliser des promotions.

Les soldes flottants ont été supprimés en 2015, mais la période des soldes a été élargie. © ALLILI MOURAD / SIPA

Le budget moyen des Français en nette baisse

Soldes d'été, l'avant - Selon le site Boursier.com, les Français, qui continuent de délaisser les soldes au profit des promotions et autres ventes privées, comptaient dépenser en moyenne près de 205 euros pour les soldes d'été 2017. D'après un sondage Toluna pour le magazine LSA publié jeudi 22 juin 2017, les consommateurs prévoyaient en effet, en moyenne, de dépenser 204,79 euros. Un budget en forte baisse de 10,9% par rapport aux soldes d'été de 2016. Avec une fréquentation également en chute, les ventes étaient donc programmées pour reculer de 15,9%. En cause, les nouvelles habitudes d'achat des Français qui sont de moins en moins nombreux à traquer les bonnes affaires au moment des soldes. 73% comptaient y participer, un score de fréquentation attendu en baisse de 4,4 points par rapport à 2016. Les ventes privées proposées avant les soldes, mais aussi les nombreuses périodes de promotions qui rythment désormais l'année, constituent toujours la première concurrence des soldes.

Soldes d'été, l'après - Quoi qu'il en soit, après six semaines de promotions en pagaille, le bilan s'est révélé une fois de plus mitigé. Si 75,5% des Français ont profité des rabais, le sondage Toluna, pour le magazine LSA, constate que c'est 1,3 point de moins que l'an passé. Dans le détail, on apprend qu'ils ont acheté des vêtements (73%), des articles de sport (32,9%), des produits d'hygiène-beauté (20,4%), de la high-tech (15,7%) et de la déco (14,9%). Si les soldes d'été 2017 ont démarré lentement, "les fortes remises proposées (souvent 50 à 70% dès la première semaine), la canicule qui a favorisé les ventes de vêtements légers et de chaussures ouvertes, les opérations spéciales en ligne (dont l'Amazon Prime Day) ont réussi à renouveler l'intérêt des consommateurs", remarque Philippe Guilbert, directeur général de Toluna. Par ailleurs, si les soldes ne sont plus aussi "mouvementés" qu'avant, l'ensemble des professionnels a pu constater que le retour des touristes a joué un rôle clé !

Bons plans des soldes

Afin de profiter de cette période faste qu'est la saison des soldes, ne négligez aucun détail : faites du repérage la veille ou l'avant-veille des soldes et décidez des produits qui vous tentent vraiment. Rédigez une liste et n'achetez que ce qui est vraiment intéressant. Certains sites marchands vous permettent de remplir votre panier la veille ou quelques jours avant. Ainsi le jour J, dès 8 heures le matin, votre achat peut être validé ! Les soldes, ce ne sont pas que les textiles. N'omettez pas de vous renseigner sur les produits à gros budget, tels que l'électroménager, le hi-fi, les meubles et la literie. Profitant des soldes, les agences de voyages ou de location elles aussi s'alignent et prévoient souvent des promotions intéressantes. Et n'oubliez pas l'après-soldes, pendant lequel beaucoup de produits, pourtant neufs mais achetés à la va-vite, se retrouvent sur les sites marchands de seconde main.

Mais attention aux dérives. Les soldes ne doivent en principe concerner que les produits invendus, présents en boutique depuis plus d'un mois. Pourtant, cette période est devenue tellement importante pour les commerçants que certains franchissent la ligne rouge. Autre dérive : faire passer pour élément de la collection d'hiver ou d'été une collection spéciale en réalité conçue exprès pour les soldes. Décortiquée par un documentaire France 5 diffusé en juin 2015, cette pratique revient pour la marque à produire une déclinaison low-cost d'un article à succès de la collection d'hiver ou d'été. Moins chère à confectionner, à base de tissus et finition de qualité moindre, la pièce sera quand même vendue en soldes et bradée. De quoi rester particulièrement vigilant au moment d'arpenter les rayons surchauffés.

Vous êtes devenu un expert des soldes ? L'opération n'a pas lieu qu'en France : pour connaître tous les détails sur les soldes dans l'une des capitales de la mode qu'est Londres, consultez notre fiche pratique "Les soldes à Londres".

Prime Day

Annonces Google