Changement d'heure : Paris passe à l'heure d'hiver, mais quelle heure est-il dans le reste du monde ?

CHANGEMENT HEURE - La France est passée en heure d'hiver dans la nuit de samedi 29 à dimanche 31 octobre. Si ce changement d'heure est une habitude pour de nombreux pays dans le monde, une centaine d'États refusent de changer l'heure de leur pendule. D'autres ont même un système un peu plus compliqué...

[Mis à jour le 30 octobre 2016 à 11h43] En France, c'est une habitude depuis 1976 : les horloges du pays reculent d'une heure le dernier dimanche d'octobre. Cette date a été fixée par convention et ne correspond à rien de précis, si ce n'est qu'il intervient tout juste deux mois avant le solstice d'hiver, le moment où le temps d'ensoleillement dans les pays de l'hémisphère nord est le plus court de l'année. Dans le monde, 76 pays sont concernés par le passage à l'heure d'hiver, mais beaucoup ont choisi de ne pas changer suivre cette décision. 

Les pays qui ont dit "non"

Dans le monde, 76 pays sont concernés par le passage à l'heure d'hiver. Cependant, 106 États n'ont jamais été tentés par le fait d'avancer ou de reculer leur horloge. 65 pays sont également revenus sur leur décision et ont rapidement abandonné cette mesure. Dernier pays à avoir refusé le changement d'heure, la Turquie a déclaré en septembre 2016 souhaiter "profiter plus longtemps de l'ensoleillement". Un choix qui influe directement sur l'île de Chypre, séparée en deux, entre le Sud grec qui applique l'heure d'hiver et le Nord turc qui reste à l'heure d'été. D'autres pays ont également décidé de s'abstenir. C'est le cas de la Russie en 2011. Pour le président de l'époque Dmitri Medvedev, l'heure d'hiver était "dommageable pour le rythme biologique des individus". Certains États ont abandonné l'heure d'hiver au fil des années, car le gain énergétique était trop faible à leurs yeux, c'est le cas de la Chine, l'Afrique du Sud, l'Argentine, la Tunisie, l'Égypte ou l'Ukraine.

Des choix économiques 

Aux États-Unis, le choix de changer d'heure est différent en fonction des États, mais l'Arizona par exemple, ne change pas d'heure depuis 1967. Une raison qui s'explique par les conditions climatiques : les habitants préfèrent rester à l'heure d'hiver toute l'année pour avoir moins d'heures de soleil et donc consommer moins de climatisation. En général, les Américains passent à l'heure d'hiver une semaine après l'Europe, car cela favorise le commerce. Et sur ce point, il n'y a pas de petites économies. Pour prendre un exemple d'actualité, Halloween a lieu en été aux États-Unis. Un avantage pour l'industrie des confiseries, car les enfants peuvent collecter des bonbons pendant une heure de plus que si le pays passait en heure d'hiver comme chez nous !

Les inclassables

Certains pays ont également des règles particulières : au Brésil, ce sont les provinces qui décident de passer ou non à l'heure d'été. Ainsi, les États du sud hors de la zone tropicale sont les seuls à pratiquer l'heure d'hiver. Au Canada, la situation est également complexe. Le deuxième plus grand pays au monde ajuste ses pendules en fonction du choix des communautés locales. La province du Saskatchewan est ainsi la seule à refuser l'heure d'été dans son intégralité. Enfin, en Australie, les États du Nord, le Northern Territory ( de Western Australia à Queensland) ne changent pas d'heure et vivent toute l'année à l'heure d'hiver. Par contre, les États du sud (New South Wales, Victoria et le South Australia) changent d'heure en été et en hiver. 

VIDEOTout ce que vous devez savoir sur le changement d'heure

Article le plus lu : Séisme au Mexique : les images du chaos : voir les actualités

Paris / France