Affaire Grégory : est-ce la fin de l'enquête ?

Affaire Grégory : est-ce la fin de l'enquête ? AFFAIRE GREGORY - Les mises en examen de Murielle Bolle et des époux Jacob ont été levées dans le cadre du meurtre de Grégory Villemin, il y a 33 ans. Cela ne veut pas dire pour autant que cette affaire est classée.

[Mis à jour le 16 mai à 17h27] Ce mercredi matin, les mises en examen de Murielle Bolle et de Marcel et Jacqueline Jacob pour le rapt mortel de Grégory Villemin ont été annulées par la chambre de l'instruction de Dijon, comme l'ont indiqué leurs avocats. Murielle Bolle, qui avait accusé Bernard Laroche, son beau-frère, d'avoir enlevé l'enfant en 1984, avait été interpellée en juin 2017 et mise en examen pour "enlèvement de mineur de 15 ans suivi de mort".

Pour justifier sa décision, la chambre de l'instruction a fait savoir "qu'il n'y avait pas d'indice grave et concordant laissant à penser qu'elle ait pu participer à l'infraction" qui est reprochée à Murielle Bolle. "C'est une très belle victoire pour nous. Murielle Bolle est innocente. Sa mise en examen tombe, son contrôle judiciaire également. Murielle Bolle est libre et innocente", s'est félicité l'un de ses avocats, Maître Christophe Ballorin.

Les époux Jacob ou M. Bolle peuvent être remis en examen

Les époux Jacob, également mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivie de mort" en juin 2017, sont les grand-oncle et grande-tante paternels du petit Grégory. Le couple était soupçonné d'avoir été les "corbeaux" dans cette affaire, c'est-à-dire qu'ils auraient été suspectés d'être à l'origine de plusieurs lettres anonymes revendiquant le crime. Eux aussi ont vu leur mises en examen annulées. Son avocat a déclaré que les époux "n'ont plus rien à voir dans ce dossier".

Cet énième retournement de situation ne signe pas pour autant la fin de cette histoire longue de plusieurs dizaines d'années. En effet, si plus personne n'est officiellement suspectée désormais, des mises en examen sont encore possibles. "L'affaire Grégory n'est pas terminée. Il est souhaitable qu'elle ne se termine que lorsqu'on connaîtra le coupable", a fait savoir Me Ballorin. Les parents du petit Grégory ont demandé à ce que la procédure reprenne son cours. "Les deux époux Jacob ainsi que Murielle Bolle peuvent très bien être remis en examen dans cette affaire, et ce, dès demain. Il faudra simplement que ce soit une décision de l'ensemble de la chambre de l'instruction", explique maître Berna, qui défend les intérêts de Jacqueline Jacob.

Affaire Grégory : qui est Murielle Bolle ?

Murielle Bolle est la belle-sœur de Bernard Laroche, le cousin germain de Jean-Marie Villemin, qui est lui-même le père du petit Grégory. Âgée de 15 ans au moment du meurtre, elle a aujourd'hui 49 ans. Elle a eu des enfants et vit toujours dans les Vosges, à 20 kilomètres de Docelles, village où les gendarmes ont retrouvé le corps de Grégory Villemin. Selon Le Parisien, elle partage sa vie avec un fromager.

A l'époque de la mort du petit Grégory, il y a 33 ans, Murielle Bolle vit chez sa grande sœur, Marie-Ange, qui est mariée. Sa mère est en effet hospitalisée et ne peut plus s'en occuper. Interrogée par les gendarmes et le juge d'instruction suite au meurtre du petit Grégory, elle affirme une première fois avoir vu son beau-frère, Bernard Laroche, enlever l'enfant. Un témoignage accablant qui conduit à la mise en examen de ce dernier. Au lendemain de son interrogatoire, Murielle Bolle change de version et se rétracte. "Bernard Laroche est innocent", clame-t-elle alors devant la presse.

Depuis, elle n'a jamais varié dans ses déclarations. Arrêtée à la surprise générale le 28 juin 2017, elle a été mise en examen le 29 juin 2017 et placée en détention pour "enlèvement suivi de mort". A ce moment-là, les enquêteurs semblent penser qu'elle était présente au moment des faits et qu'elle a pu participer, même indirectement, à l'enlèvement et au meurtre du jeune garçon. Un cousin a affirmé avoir été témoin d'un "lynchage" de Murielle Bolle par sa famille, sans doute dans le but de lui faire changer sa version des faits. Ce témoignage récent a été déterminant dans sa mise en cause, mais ne l'a pas fait changer de version. Elle a été remise en liberté le 4 août dernier et sa mise en examen a été annulée ce 16 mai 2018.

Affaire Grégory : qui sont Marcel et Jacqueline Jacob ?

Marcel Jacob est l'oncle de Jean-Marie Villemin et donc le grand-oncle du petit Gregory. Il est le frère de la mère de Jean-Marie Villemin. Sa femme, Jacqueline, est la tante par alliance de Jean-Marie Villemin, le père du petit Grégory, et la grand-tante par alliance du petit Gregory. A l'époque de la mort du petit Gregory, les époux Jacob n'ont pas été inquiétés par les autorités. Mais ils faisaient eux aussi partie du "clan des envieux" et des avancées technologiques conduisent à les mettre en examen, le 16 juin 2016 à Dijon, pour enlèvement et séquestration suivie de mort. Des lettres de menaces et une lettre de revendication, mais aussi des coups de fils au couple Villemin, à l'époque des faits, ont ramené les enquêteurs à leur piste. Les septuagénaires ont finalement été remis en liberté le 20 juin, puis ce 16 mai, ils ont vu leur mise en examen annulée, comme Murielle Bolle.

Article le plus lu : Manifestation du 26 mai : qui défile ? Quel enjeu ? : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google