Levallois Perret : retour sur l'attaque contre les militaires

ATTAQUE LEVALLOIS - Mercredi matin, un véhicule a renversé plusieurs militaires dans une rue de Levallois-Perret. Une enquête du parquet antiterroriste est en cours.

Les informations sur l'attaque de Levallois-Perret

  • Aux alentours de 8 heures du matin mercredi 9 août, six militaires de l'opération Sentinelle ont été renversés par un véhicule garé non loin de l'hôtel de ville de Levallois-Perret.
  • Un suspect a été arrêté alors qu'il roulait sur l'autoroute A16 : Hamou B, un Algérien de 36 ans, inconnu des services de renseignement mais connu de la police pour des petits délits. Il y a eu un échange de tirs lors de l'appréhension de l'individu. Il a été blessé de cinq balles et transporté à l'hôpital, son état ne permettant pas sa mise en garde à vue.
  • Deux militaires souffrent de blessures sérieuses et ont été transférés à l'hôpital de Percy-Clamart. Leur pronostic vital n'est pas engagé.

14:09 - Le suspect transféré dans un hôpital parisien

Hamou B, blessé par balles lors de son interpellation, avait d'abord été évacué vers le centre hospitalier de Lille (Nord). Selon France info, il a été transféré aujourd'hui vers l'hôpital européen Georges Pompidou, dans le XVème arrondissement de Paris. Son état de santé ne lui permet pas d'être en garde à vue pour le moment.

10/08/17 -  10:20 - Plus d'informations sur le suspect arrêté sur l'autoroute

Selon une source judiciaire interrogée par l'AFP, "L'homme interpellé, né en 1980, est susceptible d'être l'auteur car il était à bord du véhicule recherché et a tenté de prendre la fuite." Selon France Info, il n'est pas connu des services de renseignements mais il était connu de la police "pour des petits délits". Une source proche de l'enquête ajoute que le suspect est un Algérien en situation irrégulière. D'après 20 Minutes, l'homme se prénommerait Hamou B. et habiterait à Sartrouville dans les Yvelines. Des perquisitions seraient en cours à son domicile.

09/08/17 -  14:18 - Attaque de Levallois-Perret : un homme interpellé

Selon les informations de France Info, un automobiliste "à bord du véhicule recherché" a été interpellé sur l'autoroute A16 au nord de Paris. BFMTV ajoute que l'arrestation a été mouvementée, l'homme a été blessé par balle.

09/08/17 -  11:36 - La section antiterroriste ouvre une enquête après l'attaque de Levallois-Perret

Selon la chaîne BFMTV, le parquet antiterroriste de Paris va ouvrir une enquête pour "tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste criminelle".

09/08/17 -  10:44 - Deux militaires blessés sérieusement

Selon plusieurs médias dont L'Express et Ouest France, deux militaires ont été blessés sérieusement dans l'attaque du véhicule survenue ce matin à Levallois-Perret. Ils ont été transférés à l'hôpital militaire de Percy-Clamart, mais leur pronostic vital n'est pas engagé.

09/08/17 -  10:39 - La piste terroriste est évoquée avec prudence

D'après des informations du Figaro, les militaires rejoignaient à pied leurs véhicules garés place de Verdun à Levallois-Perret, qui se situe à quelques centaines de mètres de l'hôtel de ville. Voilà ce qu'indique une source policière au journal : "Pour le moment, on ne connaît pas les motivations de l'individu. Terrorisme, alcoolémie au volant, problème psychiatrique... Toutes les pistes sont ouvertes."

La préfecture de police de Paris a annoncé mercredi 9 août que six militaires ont été blessés après avoir été renversés par une voiture à Levallois-Perret au moment de la relève vers 8 heures du matin. Un suspect a été appréhendé quelques heures plus tard alors qu'il roulait à bord d'une BMW sur l'autoroute A16. Il s'agirait d'un "acte a priori volontaire" selon la préfecture de police des Hauts-de-Seine, ce qu'a confirmé Patrick Balkany sur l'antenne de BFMTV. Le maire de Levallois-Perret précise par ailleurs que le véhicule était situé dans une impasse avant de foncer sur les militaires.

Article le plus lu : Marie Trintignant - Bertrand Cantat : le soir où tout a basculé : voir les actualités

Patrick Balkany