Alexia Daval : la personnalité de son mari Jonathann "pose question"

Alexia Daval : la personnalité de son mari Jonathann "pose question" ALEXIA - Les aveux du mari d'Alexia Daval laissent perplexe l'avocat de ses parents, qui pointent plusieurs zones d'ombre dans l'affaire. Et l'incompréhension demeure : comment un homme décrit comme "effacé et timide" a-t-il pu élaborer un tel alibi ?

L'ESSENTIEL

Certaines zones d'ombre demeurent sur l'affaire Alexia Daval. Tout d'abord concernant les aveux de du mari de la jeune femme. Jonathann Daval a raconté avoir tué sa compagne, mais il nie avoir mis feu à la dépouille. Pour l'avocat des parents d'Alexia, plusieurs questions sont encore sans réponse : Jonathann a-t-il bénéficié d’un complice ? Y a-t-il préméditation ? Le pénaliste laisse entendre que le mari d'Alexia ait pu, peut-être, "avoué ce qu’on voulait entendre de lui". Les enquêteurs sont désormais chargés d'établir ce qu'il s'est passé la nuit du meurtre ? Qu'a fait Jonathann Daval une fois que sa femme a été tuée ? Qu'en est-il de l'homme retrouvé mort près de là où Alexia a été découverte ? Pourrait-il avoir un lien avec cette affaire ?

EN DIRECT


15:29 - "Aujourd'hui, il y a de la haine", dit une proche d'Alexia Daval

Mardi soir, les proches d'Alexia Daval ont appris que le mari de cette dernière reconnaissait avoir tué sa femme. Une annonce qui laisse aujourd'hui un goût amer aux proches de la jeune femme qui ont soutenu Jonathann Daval ces trois derniers mois, faisant fi des rumeurs sur sa potentielle implication dans les faits. "On s’est tellement fait berner, tellement tromper… On ne sait plus si c’est une stratégie. On se croirait dans un film", notait une tante d'Alexia Daval au micro d'Europe 1 la semaine passée. "On ne dort pas, on se fait des films. On se dit 'pourquoi on n’a pas pu essayer de la sauver' […] On s’en veut quelque part d’avoir laissé une jeune fille se faire assassiner", regrette encore cette proche, avant de conclure : "On se dit qu’on ne connaissait pas la personne avec qui [Alexia] était. Aujourd’hui, elle n’est plus là. Aujourd’hui, il y a de la haine."

15:27 - Cet instant où Jonathann Daval a décidé d'avouer le meurtre d'Alexia

Lors de sa garde à vue, celui qui était alors considéré comme le principal suspect du meurtre d'Alexia Daval a été auditionné à cinq reprises. BFM TV rapportait au début du mois comment s'est déroulé l'aveu. Les gendarmes l'ont d'abord invité à s'exprimer sur ce qu'il avait fait le samedi matin. Une fois son récit terminé, les enquêteurs lui ont révélé tous les éléments qui entraient en contradiction avec sa version des faits, notamment qu'il était démontré que sa voiture avait borné dans la zone des bois d'Esmoulins et que des traces de pneus de son véhicule avaient été trouvées près du corps de sa femme. Après avoir nié en bloc, plusieurs heures, manifestant son incompréhension, il s'est entretenu avec ses avocats, à l'issue de la quatrième audition. Ces derniers lui ont alors conseillé d'avouer, s'il avait des choses à dire. En faisant son retour dans la salle où a été mené l'interrogatoire, en pleurs, il a admis avoir tué sa femme et expliqué comment il avait transporté le corps.

12:39 - Jonathann Daval, un homme très secret

Comme le rapporte ce vendredi soir une habitante de Gray dans les colonnes de Paris Match, Jonathann Daval, contrairement à son épouse qu'il a avoué avoir tuée, était beaucoup plus réservé, voire extrêmement secret. "Je n’avais jamais entendu parler de sa famille jusqu’à maintenant. Jamais !", assure-t-elle. Et de préciser : "Je ne savais même pas que sa mère habitait à Gray, pour vous dire ! Je n’ai jamais entendu parler de ses parents, ni de sa mère, ni de quoi que ce soit. Ni de son père qui est décédé […] ni de ses frères. Rien". Une proche de Jonathann Daval admet que le jeune homme est assez introverti. "Jonathann parlait peu. Jamais de ses parents, je pensais même qu’il était orphelin !", raconte-t-elle à Paris Match.

12:35 - La veuve de Yannick Chevallier révoltée que l'on associe son mari à l'affaire Daval

"Je suis révoltée que le nom de mon mari puisse être associé à cette affaire. (...) Je veux qu'on arrête de salir sa mémoire. (...) Je ne sais pas qui sont ces gens (NDLR: les Daval)", a déclaré la veuve du père de famille dont l'avocat des parents d'Alexia Daval demande une comparaison d'ADN avec celles retrouvées près du corps d'Alexia. Alors que le procureur n'a pas établi de lien entre les deux décès, pour l'avocat de la famille d'Alexia, tant que les traces d'ADN de cet homme retrouvé mort n'auront pas été comparées avec celles retrouvées près du corps de la victime, il aura un doute sur la possibilité que Jonathann Daval ait pu profiter d'un complice.

11:18 - L'avocat des parents : "Ce Jonathann meurtrier, personne ne le connaît"

Les aveux de Jonathann Daval, il y a une semaine, ont crée une vague d'effroi sans précédent dans cette affaire hors-norme. L'auto-désignation de l'auteur du meurtre ne soulève pas toutes les questions ni tous les doutes cependant. Pour maître Florand, l'avocat des parents d'Alexia Daval, "on est pas au bout de nos surprises". Pour le pénaliste, il reste une inconnue : la personnalité de l'informaticien de 34 ans. "Jonathann adorait sa femme. Ce n’est pas un homme violent. Sa personnalité pose forcément question. Ce Jonathann meurtrier, personne ne le connaît", a-t-il confié à Ouest-France.

11:17 - L'explication de la mort de Yannick Chevallier suspecte pour l'avocat des parents d'Alexia

Début janvier, alors qu'Alexia Daval avait été retrouvée morte deux mois auparavant, un homme est découvert sans vie dans son cabanon de jardin à Esmoulins... à seulement quelques centaines de mètres du lieu où la dépouille de la jeune femme a été retrouvée. Les enquêteurs ont conclu qu'il s'agissait d'un suicide après la découverte d'une balle dans le cerveau de Yannick Chevallier, malgré le fait qu'aucune arme n'ait été constatée sur les lieux. Le père de famille aurait déposé l'arme dans une benne à ordure avant de s'écrouler. La proximité chronologique et géographique de ces deux décès alerte Jean-Marc Florand, l'avocat des parents d'Alexia, pour qui cette explication n'est pas claire. "Près du corps d’Alexia, un ADN reste encore non identifiée. Y a-t-il un lien entre ce suicide et la mort d’Alexia ? Parfois, le hasard est redoutable. Dans une commune de 140 habitants, où il ne s’est rien passé depuis la venue de Louis XIV, avoir deux morts violentes à quelques centaines de mètres de distance, c’est surprenant. Ce suicide présente des doutes, même si M. Chevallier est toujours présumé innocent", a-t-il déclaré à Ouest-France, après avoir fait la demande d'analyse ADN auprès des autorités concernées.

11:16 - L'éventualité d'un "suicide" de Jonathann Daval évoqué par l'avocat des parents d'Alexia

Me Florand, selon Ouest-France, sait que l'administration pénitentiaire "protège" le suspect, en prenant des mesures pour qu'il ne songe pas à mettre fin à ses jours. "Un suicide serait catastrophique. Il empêcherait de connaître la vérité sur la mort d’Alexia. Il va falloir réentendre régulièrement Jonathann, vérifier ses dires, faire une reconstitution sur place. On a tous besoin de connaître la vérité", analyse-t-il dans les colonnes du quotidien régional. Rappelons que selon les informations des avocats de Jonathann Daval, ce dernier aurait eu des pensées suicidaires après le meurtre de son épouse.

11:15 - Jonathann Daval, "C’est un personnage assez lisse, effacé"

L'avocat des parents d'Alexia point désormais la "personnalité" de Jonathann Daval, qui "pose forcément question". Un cousin de la famille, Thibault Fouillot, en dressait un portrait peu flatteur dernièrement dans l'Est Républicain : "C’est un personnage assez lisse, effacé, peu communicant. Il parle très peu de lui et de sa vie. [...] En dix ans, je n’ai jamais eu d’histoires avec lui, mais jamais envie de partager quoi que ce soit non plus".

08/02/18 - 16:12 - Les remises en cause de l'avocat des parents d'Alexia sur toute l'affaire

Pour maître Florand, les portes de l'enquête sur la mort d'Alexia Daval n'ont pas toutes été refermées. Si les aveux de Jonathann Daval ont crée une onde de choc dans cette affaire, l'avocat des parents d'Alexia ne les prend pas pour acquis. Selon lui, au-delà du fait que les dires du mari de la jeune femme "ne collent pas, en partie, à la réalité", Jonathann Daval "a peut-être avoué ce qu’on voulait entendre de lui". "Cette affaire, pour moi, sort de l’ordinaire", ajoute-t-il, avant de laisser entendre que le mari d'Alexia Daval aurait pu caché une partie de la vérité aux enquêteurs et aux juges. "Je ne doute pas qu’il soit dans le générique, mais à quelle place ? A-t-il bénéficié d’un complice ou d’un coauteur ? La qualification de meurtre sur conjoint va-t-elle se transformer en assassinat, en raison d’une préméditation ?"

05/02/18 - 20:12 - La demande de comparaison d'ADN menacée par la femme de l'homme retrouvé mort

En fin de semaine dernière, l'avocat des parents d'Alexia avait fait part de son intention de demander dès ce lundi 5 février une comparaison d'ADN entre les traces retrouvées autour du corps d'Alexia Daval et celles de l'homme retrouvé mort de 6 janvier dernier à Esmoulins (Haute-Saône). Mais problème : la femme de ce dernier s'y oppose. Elle s'est dite très en colère ce week-end sur LCI. "Je suis révoltée que le nom de mon mari puisse être associé à cette affaire", a-t-elle déclaré. En effet, cette comparaison d'ADN permettrait de savoir si Jonathann Daval a bénéficié d'un complice qui pourrait donc être cet homme de 38 ans qui, selon l'enquête pour déterminer les causes de sa mort, se serait suicidé.

05/02/18 - 17:15 - Le frère de Jonathan Daval s'exprime : "Je lui ai dit que je serai toujours là pour lui"

Le frère du meurtrier présumé,Cédric Daval, a pris la parole dans l'émission de TF1 Sept à Huit. Il a fait part de son "incompréhension face aux aveux de son frère : "Pour moi, il était innocent de toute façon. Venant de lui, c'était pas possible. Ça a été un vrai choc". Cédrix Daval confie avoir pu échanger avec lui "30 secondes au téléphone" à l'issue de la garde à vue. "Il était en pleurs, il disait qu'il regrettait, qu'il était désolé. [...] Je lui ai dit que je serai toujours là pour lui et que je l'aimais. C'est mon frère. Je l'aime".

01/02/18 - 22:08 - Jonathann Daval dit avoir déplacé le corps d'Alexia vers 8 heures

Selon ses déclarations, encore une fois rapportées par BFMTV, le mari d'Alexia aurait laissé le corps de son épouse dans le coffre de sa voiture de 1h30 jusqu'à 8h. On ignore encore ce qu'il a fait pendant cette période de 6h30. Ce n'est qu'au matin qu'il décide de démarrer la voiture et de prendre la route, sans savoir véritablement où aller, aurait-il indiqué. Une fois arrivé dans la forêt d'Esmoulins, il aurait eu l'idée de déposer la dépouille d'Alexia sous des branchages.

01/02/18 - 19:34 - Alexia Daval aurait envoyé des SMS violents à Jonathann Daval

C'est l'une des nouvelles informations du jour : selon les informations de BFMTV, les enquêteurs ont découvert dans le téléphone d'Alexia Daval des messages qu'elle lui a envoyés qui ont retenu leur attention. Dans une conversation par textos, ils ont relevé des messages marqués de propos assez violents à l'égard de Jonathann Daval. Il serait notamment question de reproches sur son "impuissance". Cette discussion date de plusieurs semaines avant la nuit du meurtre. Depuis quelques jours, plusieurs témoignages font mention de tensions passées au sein du couple à cause de leurs difficultés à faire un enfant. Le téléphone de l'informaticien de 34 ans va être lui-aussi analysé prochainement.

01/02/18 - 19:21 - La procureure de Besançon tient une nouvelle conférence de presse

La procureure Edwige Roux-Morizot a fait savoir qu'elle allait tenir une conférence de presse aujourd'hui, à partir de 19h30. Elle devrait donner de nouveaux éléments sur l'affaire Alexia, notamment sur les aveux de Jonathann Daval et sur les circonstances dans lesquelles se sont produits les faits.

31/01/18 - 08:38 - Accident ou non ? La procureure en désaccord avec l'avocat de Jonathann Daval

Après avoir regretté que les avocats aient informé les médias avant la conférence de presse, la procureure de la République de Besançon a souligné le travail remarquable effectué par toutes les équipes sur cette enquête. "Tout est dit ? Pas vraiment", a estimé la procureure, qui n'a pas caché son agacement au sujet des révélations dans la presse des conseils du mari d'Alexia Daval. Cette enquête a permis de réunir un nombre d'éléments assez important qui ont conduit à la mise en examen de Jonathann Daval "pour meurtre sur conjoint", a-t-elle fait savoir. Il encourt la réclusion à perpétuité. La préméditation n'a pas été retenue pour cette mise en examen, a informé Edwige Roux-Morizot, mais la procureure a par ailleurs précisé que l'enquête se poursuit sur commission rogatoire. "On n’est qu’à trois mois d’enquête. C’est allé très lentement pour vous, mais très vite pour nous", a-t-elle déclaré. Et de préciser qu'à ce jour, "il y a assez d’éléments pour dire que la mort a été donnée volontairement et non pas accidentellement". Le parquet est donc très clair : il n'accorde aucun crédit à l'argumentation de la défense de Jonathann Daval, qui martèle qu'il s'agit d'un accident.

30/01/18 - 18:54 - Les parents d'Alexia Daval "consternés"

L'avocat des parents de la jeune femme tuée par son mari a régi au micro de RTL : Il indique que ses clients sont "abasourdis et consternés parce qu’ils n’avaient pas imaginé que Jonathan en qui ils avaient toute confiance puisse être le meurtrier ou l’assassin de leur fille". Et d'ajouter : "Ce sont des sentimentaux, ils avaient toute confiance en lui avant la mort de leur fille, depuis 3 mois ils vivent beaucoup avec lui, ils n’avaient observé aucun changement, rien leur permettant de se mettre cette idée terrible dans la tête qu’il pouvait être pour quelque chose dans la mort affreuse de leur fille".

LIRE PLUS

Mort d'Alexia Daval : le point sur l'enquête

  • L'affaire Alexia Daval a connu un tournant sans précédent le 30 janvier dernier : le mari de la jeune femme a avoué avoir tué Alexia après l'avoir étranglée. Les circonstances de ce meurtre sont connues. En rentrant d'un dîner chez les parents d'Alexia le 27 octobre dernier, le couple se dispute violemment et Jonathann commet l'irréparable en étranglant sa femme. Il décide alors de déposer le corps dans le coffre de son véhicule professionnel et d'attendre le petit matin pour emmener la dépouille dans un bois près d'Esmoulins, non loin de Gray-la-Ville (Haute-Saône) où le couple réside. Deux jours plus tard, le 30 octobre, le corps d'Alexia est retrouvé.
  • Ont alors commencé trois mois de mensonge pour Jonathann. Devant ses beaux-parents et la France entière lors de la marche blanche et les obsèques d'Alexia, il donnera l'image d'un veuf éploré, éloigné du moindre soupçon. Mais les enquêteurs poursuivent leur travail dans l'ombre et n'excluent aucune piste. Jusqu'au placement en garde à vue de Jonathann le 29 janvier 2018, ils ont regroupé plusieurs éléments émettant de sérieux doutes sur le jeune informaticien de 34 ans. Des traces de pneus semblables à celles de son véhicule de fonction ont été constatées à proximité de la dépouille, un morceau de tissu - qui s'avérera provenir d'un drap appartenant au couple - a été retrouvé sur le corps d'Alexia, l'absence de Jonathann sur les caméras de surveillance le jour de la disparition de sa femme alors qu'il avait prétendu avoir arpenté les rues de la ville ce jour-là... Tous ces indices l'ont poussé à finalement avouer devant les enquêteurs et ses avocats qu'il avait tué sa femme ce fameux soir du 27 octobre 2017.
  • Une interrogation demeure : le corps d'Alexia a été retrouvé partiellement carbonisé. Or, Jonathann Daval prétend n'avoir jamais mis feu au corps de sa femme... La question d'un éventuel complice se pose. L'instruction va durer durant tout le reste de l'année 2018 avant un procès qui aura lieu "avant fin 2019", comme l'a indiqué le procureur de la République de Vesoul.
  • Les propos de l'avocat de Jonathann ont provoqué une certaine polémique. Randall Schwerdorffer avait déclaré que son client, en plus d'être "une belle personne", avait commis un "accident" et qu'il subissait la "personnalité écrasante" d'Alexia. "J’aurais dû utiliser des termes plus adaptés", a-t-il déclaré depuis. Le frère de Jonathann Daval a adressé un message à son frère écroué : "Je lui ai dit que je serai toujours là pour lui et que je l'aimais", a-t-il indiqué.

ADN

Annonces Google