Alexia Daval : pourquoi son mari Jonathann a été placé en unité psychiatrique

Alexia Daval : pourquoi son mari Jonathann a été placé en unité psychiatrique ALEXIA - "Très affaibli", Jonathann Daval , l'homme qui a avoué le meurtre de sa femme fin janvier, a été placé en unité psychiatrique dans le cadre de sa détention provisoire.

L'essentiel

Deux mois après avoir avoué le meurtre de sa femme Alexia, Jonathann Daval irait très mal. Incarcéré à la maison d'arrête de Dijon en attendant son procès, l'informaticien de 34 ans a été pris en charge par les services psychiatriques, a-t-on appris via son avocat. Maître Randall Schwerdorffer parle d'un homme "amaigri, très affaibli et fragile" et sa perte de poids "massive" serait préoccupante. "Il risque l'anémie", complète son avocat. Jonathann Daval, depuis le début de son incarcération, est complètement isolé des autres détenus. 

En direct

12:33 - Jonathann Daval aurait des "difficultés d'élocution"

Alors que son état de santé a fortement décliné depuis son incarcération il y a deux mois, Jonathann Daval fait l'objet d'"un soin et [d']une attention particulière", selon son avocat Randall Schwerdorffer, interrogé par France 3. Le pénaliste, qui avait annoncé les aveux de son client fin janvier dernier, fait état d'un homme "physiquement squelettique, très amoindri, sous traitement manifestement d'un certain nombre de psychotropes et autres, avec des difficultés d'élocution".

12:17 - L'avocat de Jonathann Daval s'exprime sur la perte de poids du mari d'Alexia

Dans une interview accordée à France 3, maître Randall Schwerdorffer est revenu sur l'état de santé de Jonathann Daval, qui se serait fortement dégradé. Placé en unité psychiatrique, le jeune informaticien aurait subi une perte de poids impressionnante, il serait "squelettique" selon son avocat. "Il n'a pas cessé de s'alimenter, personne n'explique cette perte de poids. Là on est face à quelqu'un qui est d'une maigreur extrême", complète le pénaliste.

09:44 - Affaire Alexia Daval : ces questions encore sans réponse

Trois questions en particulier restent encore sans réponse dans l'enquête sur la mort d'Alexia Daval. A quelle heure exacte est morte Alexia Daval ? Autre question sans réponse : qui a brûlé son corps ? Son mari, s'il a reconnu l'avoir tuée puis avoir caché son corps, nie pour l'instant avoir tenté de mettre le feu à la dépouille de sa femme. Enfin, Alexia Daval a-t-elle eu ou non des accès de violence vis-à-vis de son mari ? Les avocats de Jonathann Daval ont fait savoir que leur client se sentait parfois rabaissé par son épouse. Le couple aurait connu des tensions. A l'origine ? Leur difficulté à concevoir un enfant. Par ailleurs, les avocats de Jonathann Daval ont également fait savoir qu'Alexia Daval "pouvait avoir eu des accès de violence extrêmement importants à l'encontre de son compagnon". Les médicaments de la jeune femme étaient alors évoqués.

09:05 - Un traitement "lourd" pour Jonathann Daval

Alors que son état serait fortement préoccupant, au point d'être placé en unité psychiatrique depuis deux semaines, Jonathann Daval subirait un traitement médical qualifié de "lourd" par BFM TV. Dès sa mise en détention fin janvier dernier, son avocat maître Randall Schwerdorffer avait confié que le mari d'Alexia Daval était "très suivi physiquement et psychologiquement".

08:57 - Jonathann Daval : les raisons de son placement en unité psychiatrique

Si l'administration pénitentiaire a décidé de placé le mari d'Alexia Daval en unité psychiatrique, c'est parce que son état se serait trop affaibli. "Extrêmement maigre", "perte de poids massive", selon les termes de son avocat, "état dépressif", peut-on lire sur le site de franceinfo, Jonathann Daval serait au plus mal, deux mois après avoir avoué le meurtre de sa femme. Des aveux qui avait suivi trois mois de mensonges lors desquels l'informaticien de 34 ans avait nié en bloc être impliqué dans la mort d'Alexia.

08:49 - Jonathann Daval placé "à l'isolement complet"

Après avoir révélé que le mari d'Alexia avait été placé en unité psychiatrique pour son état préoccupant, maître Randall Schwerdorffer a confirmé que Jonathann Daval était placé "en isolement complet". "C’est nécessaire dans ce type de circonstances, car ce sont des faits qui ont une résonance particulière en prison. Il faut qu’il soit préservé des contacts d’avec d’autres détenus qui pourraient être agressifs", avait précédemment expliqué son autre avocat, maître Estève.

08:40 - Jonathann Daval, le mari d'Alexia, placé en unité psychiatrique

Le 30 janvier dernier, Jonathann Daval avouait le meurtre de sa femme Alexia et était dans la foulé mis en examen pour "meurtre sur conjoint" et placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Dijon. Depuis, son état se serait fortement dégradé, apprend-on via son avocat. "On l'a vu lundi matin (...) et on l'a trouvé très affaibli et extrêmement maigre", confie maître Randall Schwerdorffer à l'AFP. Conséquence de cet état, l'informaticien de 34 ans a été pris en charge par les services psychiatriques de la prison. Un "service de psychiatrie implanté en milieu pénitentiaire ayant une vocation régionale et comprenant une unité d’hospitalisation", explique l'administration pénitentiaire.

05/03/18 - 20:09 - "On n'a jamais vu Alexia violente, à aucun moment", assure la famille d'Alexia Daval

Lors de cette première prise de parole à la télé enregistrée par BFMTV, les parents d'Alexia Daval ont notamment souhaité insister sur les accusations à l'encontre du comportement soi-disant violent de leur fille. Selon l'avocat de Jonathann Daval, l'agressivité d'Alexia Daval expliquerait le passage à l'acte de son mari. "On n'a jamais vu Alexia violente, à aucun moment", répond sa famille. Pas de cri, pas de dispute, selon les proches de la jeune femme. Quant à savoir si les problèmes d'infertilité rencontrés par le couple auraient pu être à l'origine de disputes, le père d'Alexia Daval estime : "Alexia avait peut-être un mal-être, mais il était tout récent ce mal-être."

02/03/18 - 09:35 - Les parents d'Alexia Daval ne ressentent aucun désir de vengeance envers leur beau-fils

Suite aux aveux de leur beau-fils Jonathann Daval , les parents d'Alexia ne ressentent-ils vraiment pas une once de haine ou d'envie de vengeance ? "Absolument pas. Ce n’est pas dans mon éducation", assure Isabelle Fouillot lorsque nos confrères de L'Est républicain l'interrogent sur son ressenti. "Se venger de quoi ?", demande pour sa part le père d'Alexia Daval. Et de poursuivre : "Il doit suffisamment souffrir comme ça, ce n’est pas la peine d’en rajouter. C’est sûr, on a été trahis. Mais ce qui nous bousille avant tout, c’est le chagrin." En revanche, ces parents endeuillés ont dû mal à croire que Jonathann Daval n'a pas voulu tuer leur fille, comme sa défense l'assure. "Quand on étrangle quelqu’un, à un moment, on s’arrête si on ne veut pas la mort de l’autre", estime Jean-Pierre Fouillot. Aujourd'hui, les parents d'Alexia Daval attendent surtout que la justice "fasse son travail sérieusement, sans excès ni faiblesse". 

01/03/18 - 21:38 - L'audition de Jonathann Daval reportée

C'est LCI qui l'a annoncé, l'audition de Jonathann Daval, prévue ce jeudi matin à 10 heures, a été reportée à une date ultérieure. Il semblerait que la raison de ce report soit à chercher du côté des conditions météorologiques, difficiles un peu partout en France et particulièrement dans le Doubs, à Besançon, là où devait se dérouler la première audition du mari d'Alexia, qui a reconnu avoir tué sa femme il y a un mois maintenant.

01/03/18 - 19:07 - Les parents d'Alexia Daval sortent du silence

Alors que la première audition de Jonathann Daval a dû être repoussée ce jeudi 1er mars au matin à cause de la neige qui s'est invitée sur l'Hexagone, les parents de sa femme, Alexia Daval, ont décidé de sortir du silence. Eux qui n'ont pas souhaité s'exprimer depuis les obsèques de leur fille expliquent avoir décidé de sortir du silence aujourd'hui "pour parler d’Alexia. Parce qu’elle aurait eu 30 ans le 18 février". Mais également "pour démentir, [...] toutes les horreurs et les aberrations que l’on a pu entendre dans la bouche de l’avocat de Jonathann", confie Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia Daval. Et Jean-Pierre Fouillot, le père de la jeune femme décédée en octobre dernier, d'ajouter : "On n’a pas du tout envie de s’exposer, mais on ne voudrait pas qu’Alexia soit salie, traînée dans la boue."

01/03/18 - 08:30 - Jonathann Daval auditionné à 10 heures ce jeudi

C'est une nouvelle étape importante dans l'affaire Alexia Daval. Un mois après ses aveux sur le meurtre de son épouse, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, Jonathann Daval doit faire face ce jeudi matin à 10 h au juge d'instruction chargé de l'enquête, au tribunal de grande instance de Besançon. Mis en examen pour "meurtre sur conjoint", cet informaticien de 34 ans est attendu pour livrer des informations complémentaires à ses aveux, lui qui nie avoir brûlé le corps d'Alexia Daval, pourtant retrouvé partiellement carbonisé. A-t-il bénéficié d'un complice ? La question reste ouverte. L'audition débute ce jeudi à 10 heures.

28/02/18 - 18:42 - Les remises en cause de l'avocat des parents d'Alexia sur toute l'affaire

Pour maître Florand, les portes de l'enquête sur la mort d'Alexia Daval n'ont pas toutes été refermées. Si les aveux de Jonathann Daval ont crée une onde de choc dans cette affaire, l'avocat des parents d'Alexia ne les prend pas pour acquis. Selon lui, au-delà du fait que les dires du mari de la jeune femme "ne collent pas, en partie, à la réalité", Jonathann Daval "a peut-être avoué ce qu’on voulait entendre de lui". A Ouest-France, il y a quelques semaines, il livrait son analyse : "Cette affaire, pour moi, sort de l’ordinaire", ajoute-t-il, avant de laisser entendre que le mari d'Alexia Daval aurait pu caché une partie de la vérité aux enquêteurs et aux juges. "Je ne doute pas qu’il soit dans le générique, mais à quelle place ? A-t-il bénéficié d’un complice ou d’un coauteur ? La qualification de meurtre sur conjoint va-t-elle se transformer en assassinat, en raison d’une préméditation ?"

05/02/18 - 20:12 - La demande de comparaison d'ADN menacée par la femme de l'homme retrouvé mort

En fin de semaine dernière, l'avocat des parents d'Alexia avait fait part de son intention de demander dès ce lundi 5 février une comparaison d'ADN entre les traces retrouvées autour du corps d'Alexia Daval et celles de l'homme retrouvé mort de 6 janvier dernier à Esmoulins (Haute-Saône). Mais problème : la femme de ce dernier s'y oppose. Elle s'est dite très en colère ce week-end sur LCI. "Je suis révoltée que le nom de mon mari puisse être associé à cette affaire", a-t-elle déclaré. En effet, cette comparaison d'ADN permettrait de savoir si Jonathann Daval a bénéficié d'un complice qui pourrait donc être cet homme de 38 ans qui, selon l'enquête pour déterminer les causes de sa mort, se serait suicidé.

05/02/18 - 17:15 - Le frère de Jonathan Daval s'exprime : "Je lui ai dit que je serai toujours là pour lui"

Le frère du meurtrier présumé,Cédric Daval, a pris la parole dans l'émission de TF1 Sept à Huit. Il a fait part de son "incompréhension face aux aveux de son frère : "Pour moi, il était innocent de toute façon. Venant de lui, c'était pas possible. Ça a été un vrai choc". Cédrix Daval confie avoir pu échanger avec lui "30 secondes au téléphone" à l'issue de la garde à vue. "Il était en pleurs, il disait qu'il regrettait, qu'il était désolé. [...] Je lui ai dit que je serai toujours là pour lui et que je l'aimais. C'est mon frère. Je l'aime".

01/02/18 - 22:08 - Jonathann Daval dit avoir déplacé le corps d'Alexia vers 8 heures

Selon ses déclarations, encore une fois rapportées par BFMTV, le mari d'Alexia aurait laissé le corps de son épouse dans le coffre de sa voiture de 1h30 jusqu'à 8h. On ignore encore ce qu'il a fait pendant cette période de 6h30. Ce n'est qu'au matin qu'il décide de démarrer la voiture et de prendre la route, sans savoir véritablement où aller, aurait-il indiqué. Une fois arrivé dans la forêt d'Esmoulins, il aurait eu l'idée de déposer la dépouille d'Alexia sous des branchages.

LIRE PLUS

Mort d'Alexia Daval : le point sur l'enquête

  • L'affaire Alexia Daval a connu un tournant sans précédent le 30 janvier dernier : le mari de la jeune femme a avoué avoir tué Alexia après l'avoir étranglée. Les circonstances de ce meurtre sont connues. En rentrant d'un dîner chez les parents d'Alexia le 27 octobre dernier, le couple se dispute violemment et Jonathann commet l'irréparable en étranglant sa femme. Il décide alors de déposer le corps dans le coffre de son véhicule professionnel et d'attendre le petit matin pour emmener la dépouille dans un bois près d'Esmoulins, non loin de Gray-la-Ville (Haute-Saône) où le couple réside. Deux jours plus tard, le 30 octobre, le corps d'Alexia est retrouvé.
  • Ont alors commencé trois mois de mensonge pour Jonathann. Devant ses beaux-parents et la France entière lors de la marche blanche et les obsèques d'Alexia, il donnera l'image d'un veuf éploré, éloigné du moindre soupçon. Mais les enquêteurs poursuivent leur travail dans l'ombre et n'excluent aucune piste. Jusqu'au placement en garde à vue de Jonathann le 29 janvier 2018, ils ont regroupé plusieurs éléments émettant de sérieux doutes sur le jeune informaticien de 34 ans. Des traces de pneus semblables à celles de son véhicule de fonction ont été constatées à proximité de la dépouille, un morceau de tissu - qui s'avérera provenir d'un drap appartenant au couple - a été retrouvé sur le corps d'Alexia, l'absence de Jonathann sur les caméras de surveillance le jour de la disparition de sa femme alors qu'il avait prétendu avoir arpenté les rues de la ville ce jour-là... Tous ces indices l'ont poussé à finalement avouer devant les enquêteurs et ses avocats qu'il avait tué sa femme ce fameux soir du 27 octobre 2017.
  • Une interrogation demeure : le corps d'Alexia a été retrouvé partiellement carbonisé. Or, Jonathann Daval prétend n'avoir jamais mis feu au corps de sa femme... La question d'un éventuel complice se pose. L'instruction va durer durant tout le reste de l'année 2018 avant un procès qui aura lieu "avant fin 2019", comme l'a indiqué le procureur de la République de Vesoul.
  • Les propos de l'avocat de Jonathann ont provoqué une certaine polémique. Randall Schwerdorffer avait déclaré que son client, en plus d'être "une belle personne", avait commis un "accident" et qu'il subissait la "personnalité écrasante" d'Alexia. "J’aurais dû utiliser des termes plus adaptés", a-t-il déclaré depuis. Le frère de Jonathann Daval a adressé un message à son frère écroué : "Je lui ai dit que je serai toujours là pour lui et que je l'aimais", a-t-il indiqué.

Article le plus lu : Mariage du prince Harrry et Meghan Markle : les noces en direct et en photos : voir les actualités

ADN

Annonces Google