Gueule de bois : trouver le bon remède pour s'en remettre

Gueule de bois : trouver le bon remède pour s'en remettre En ce 1er janvier, le réveil peut parfois être compliqué pour ceux qui ont trop arrosé le passage à la nouvelle année. Pour mieux récupérer et enlever ce mal de tête persistant, découvrez les remèdes miracles.

[Mis à jour le 1 janvier 2018 à 14h37] On s'était pourtant promis de ne pas beaucoup boire, mais la soirée du Nouvel An lancée, notre bonne résolution pour ne pas aller dans l'excès n'a finalement pas tenue. Conséquence : une bonne gueule de bois au réveil en ce 1er janvier 2018. Tous les ans c'est la même rengaine, tant la soirée du Nouvel An est l'une des plus festives de l'année et aussi la plus arrosée en alcool. Alors, comment diminuer cette gueule de bois persistante. Parce qu'il ne faut pas se mentir, elle ne va pas disparaître toute seule en cinq minutes après avoir pris une aspirine. Ce serait trop simple... Par contre pour espérer aller mieux, la seule vraie solution c'est de boire et de boire encore beaucoup d'eau. Le mieux c'est de commencer à boire de l'eau dès la soirée, mais si vous avez oublié, rattrapez-vous aujourd'hui. L'eau va permettre de lutter contre le phénomène de déshydratation qui est l'origine de la gueule de bois.

  • Adoptez l'huile d'olive - citron : Avant de commencer à faire la fête et de boire, vous pouvez également, en plus de prendre un bon repas, avaler une bonne cuillère d'huile d'olive mélangée à du jus de citron. Ce remède de grand-mère, s'il n'a pas très bon goût, permet néanmoins de former une "couche protectrice" dans l'estomac.
  • Évitez les mélanges : Vous avez envie de boire de la vodka à l'apéritif, de trinquer au champagne avec les petits fours et d'accompagner votre dinde et votre fromage d'un vin différent... Ce n'est peut-être pas une excellente idée pour votre organisme. Mieux vaut étaler les consommations d'alcool dans la soirée et limiter au maximum les mélanges. Pourquoi ne pas opter pour uniquement un apéritif et du champagne ? Ou même un repas tout au champagne ? Il est aussi conseillé de ne pas attaquer la soirée directement par un alcool trop fort. N'oubliez pas, faites-vous plaisir… mais toujours avec modération pour ne pas regretter vos excès le lendemain.
  • Dansez et occupez-vous : Ne restez pas toute la soirée à table à enchaîner les verres et les plats. L'important est de vous occuper l'esprit et de bouger tout au long de la soirée. Alors, précipitez-vous sur la piste de danse et n'hésitez pas à parler avec tous vos proches.
  • Prenez votre temps : Le repas de réveillon n'est pas un marathon. Prenez votre temps pour déguster votre verre et prendre conscience de ce que vous buvez. Pensez aussi à poser votre verre régulièrement pour ne pas le vider trop vite sans vous en rendre compte.
  • Buvez beaucoup d'eau : La meilleure solution pour éviter la gueule de bois : s'hydrater. Il est recommandé de boire beaucoup d'eau tout au long de la soirée et le lendemain du repas pour limiter les conséquences néfastes de l'alcool. A table, pensez à alterner un verre d'eau et un verre d'alcool. Pourquoi ne pas terminer son repas par une savoureuse tisane ? Un thé au miel et au citron peut également faire du bien avant de se mettre au lit, le citron ayant des vertus digestives et même antivomitives, et le miel permettant à la fois de soulager les cordes vocales, souvent très utilisées lors des soirées arrosées, ainsi qu'à métaboliser l'alcool plus rapidement. Si vous avez pris vos précautions durant la fête, avant de se coucher, il est également recommandé de boire un bon litre d'eau.
  • Dormez et hydratez-vous le lendemain : Il va de soit qu'une bonne dose de sommeil est d'abord la bienvenue après une soirée trop alcoolisée. Au réveil, il est important de boire de l'eau et de se forcer à manger. Le corps a en effet besoin de beaucoup d'eau les lendemains de fête. Le corps se déshydrate davantage encore lorsqu'il travaille pour éliminer l'alcool. e lendemain vous pouvez aussi boire du thé qui vous aidera à drainer votre organisme et à éliminer les toxines accumulées.
  • Adoptez une alimentation légère : Même si vous avez faim le lendemain, évitez de vous précipiter sur un plat trop gras. L'organisme n'a pas besoin non plus de sucre, déjà bien consommé pendant les fêtes. Le plus efficace est de manger léger dès que possible, en ingérant des fruits, des laitages, du bouillon de poule, des légumes, et en faisant le plein de glucides (riz, pâtes). Alors, on oublie le burger et la raclette. Il est aussi recommandé de limiter les aliments trop salés ou trop acides.
  • Pour les adeptes des huiles essentielles, il peut être judicieux d'opter pour de la menthe poivrée, qui a pour vertu d'apaiser la migraine. Utilisée en massage direct sur les tempes et le front, cette dernière fait généralement son petit effet. Et pourquoi pas ne pas glisser une goutte d'huile essentielle de citron dans votre tisane.
  • Prenez l'air : n'hésitez pas à sortir prendre l'air. Un peu de marche pourrait vous faire le plus grand bien.
  • Evitez le café... et l'alcool : Pour affronter les lendemains difficiles, nombreux sont ceux qui se dirigent vers la machine à café. Ce n'est pourtant pas une bonne idée. Comme le décrit Allodocteurs, la caféine, par son effet diurétique, augmente la déshydratation. Elle accélère aussi le rythme cardiaque et peut provoquer des insomnies. Soigner le mal par le mal n'est pas non plus une bonne idée. Il est fortement déconseillé de boire de nouveau dès le lendemain. Rappelez-vous que pour éviter la gueule de bois, le plus efficace reste encore de boire sans excès.

Noël / Nouvel An

Annonces Google