David Hallyday : comment a-t-il vécu son enfance, loin de Johnny ?

David Hallyday : comment a-t-il vécu son enfance, loin de Johnny ? DAVID HALLYDAY - Le fils de Johnny a grandi seul avec sa mère, à des milliers de kilomètres de son père. Mercredi, avec sa soeur Laura, il faisait part de son "immense" douleur.

[Mis à jour le 8 décembre 2017 à 15h38] Laura Smet et David Hallyday, les deux premiers enfants de Johnny Hallyday, se sont unis pour faire part de leur "douleur immense" dans un communiqué transmis ce mercredi à l'Agence France Presse. "Merci du soutien que vous nous apportez et de vos messages, qui nous touchent et qui comptent énormément pour nous", poursuivaient le chanteur et l'actrice, qui ont été accueillis à l'Elysée par Brigitte Macron le lendemain.

Ensemble , ils ont notamment évoqué l'organisation de la journée d'hommage exceptionnelle prévue samedi dans Paris, où plusieurs centaines de milliers de personnes sont attendues. Le premier enfant de Johnny y sera, évidemment, pour rendre hommage à un père avec qui il a toujours eu une relation particulière, faite d'éloignements et de retrouvailles. Né de l'union du rockeur et de Sylvie Vartan, David Hallyday, 51 ans, confiait en mars dernier que père et fils avaient "passé trop peu de temps ensemble". 

"Le problème de David, c'est ceux qu'il n'a pas eus"

Effectivement, David naît en 1966 alors que la carrière de son père décolle et qu'il enchaîne voyages et tournées. Le jour de sa naissance, Johnny est d'ailleurs en Italie pour une série de concerts. Il ne fera qu'un très court déplacement à la maternité de Boulogne-Billancourt pour accueillir la naissance de son premier enfant. Il repartira le jour même de l'autre côté des Alpes. Mais ce qui sera le plus dur pour le jeune David, c'est l'éloignement.

Sa mère part vivre avec lui au Etats-Unis pendant que Johnny reste en France. Il ne verra pas son fils grandir. "David, j'avais 22 ans. Je sortais de l'armée, du service militaire. Puis il a fait des études et il a vécu à Los Angeles (avec sa mère, Sylvie Vartan), alors que moi, je vivais en France", confiait Johnny dans un documentaire de Philippe Thuillier. Mais en 1999, ils se retrouvent... musicalement. L'album "Sang pour sang" de Johnny est entièrement composé par son fils. "C'est un album qui est basé sur les retrouvailles émotionnelles d'un fils et d'un père qui n'ont pas grandi ensemble", dit l'idole des jeunes à l'époques.

2013, nouveau coup de froid dans cette relation fragile. Alors que sort l'autobiographie de Johnny Hallyday par Amanda Sthers ("Dans mes yeux"), une déclaration du chanteur fait tâche. "Le problème de David, c'est ceux qu'il n'a pas eus. Il a été heureux. (…) On ne peut pas être élevé dans le confort et avoir la rage au ventre. Je ne crois pas aux fils à papa qui réussissent. Il faut en avoir bavé (…) Alors, David ne sait pas vraiment quoi faire de son talent", pouvait-on lire dans le livre. Une déclaration qui avait provoqué la colère de la mère de David, Sylvie Vartan, pour qui Johnny avait une vision injustifiée de son fils. "David, je l'aime, je l'adore, c'est mon fils, mon unique fils !", s'était rattrapé l'idole des jeunes un peu plus tard dans les colonnes de Paris Match. 

De fausses rumeurs de tensions

En 2016, l'interprète de "Allumer le feu" revenait sur la relation qui avait apparemment évolué avec ses deux premiers enfants. "J'ai des rapports formidables avec mes enfants aujourd'hui", déclarait-il. Dernièrement, lors du premier concert à Lille de la tournée des Vieilles canailles, David Hallyday s'était fait remarqué par son absence alors que son père remontait sur scène malgré son cancer. Une absence de soutien qui avait suscité quelques rumeurs sur des tensions entre le père et le fils mais ces rumeurs se sont avérées fausses.

 

Love Is All We Need @david_hallyday @jhallyday

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le

C'est Johnny qui avait demandé à ce qu'aucun de ses enfants ne soit présent. D'ailleurs, quelques jours plus tard, le rockeur souhaitait l'anniversaire de son fils pour ses 50 ans. Et récemment, Laeticia Hallyday, la femme du chanteur, postait sur Instagram une photo de son mari accompagnée de David, avec en légende "Love is all we need" ("L'amour, c'est tout ce dont on a besoin"). Une preuve de plus de la bonne relation retrouvée entre le père et le fils, corroborée par Amanda Sthers, toujours dans l'autobiographie qu'elle a consacrée à Johnny. "Il aime David autant que ses autres enfants et en plus, chez son fils, il admire l'artiste", peut-on y lire.

Si la relation entre Johnny et son premier enfant ne fut pas un long fleuve tranquille, David Hallyday entretient depuis toujours de très bons rapports avec sa soeur. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien s'ils n'ont fait qu'un pour communiquer sur la mort de leur père. Même si le frère et la soeur ne partagent pas la même mère, David a toujours incarné le rôle de grand frère et notamment dans les moments difficiles qu'a connu Laura, liés à des problèmes d'addiction à la drogue. En mars dernier, elle avait fait une surprise à son frère en le rejoignant sur scène lors d'un concert au Trianon à Paris.

Autour du même sujet

Annonces Google