Jade et Joy Hallyday : Johnny aurait voulu leur offrir un petit frère

Jade et Joy Hallyday : Johnny aurait voulu leur offrir un petit frère JADE ET JOY HALLYDAY - Les deux filles adoptives de Johnny et Laeticia Hallyday étaient très proches de leur père. Le couple avait sérieusement envisagé d'adopter un garçon, avant de se raviser à cause de la santé de Johnny.

[Mis à jour le 8 décembre 2017 à 14h50] Les filles adoptives de Johnny ont perdu ce mercredi "leur héros", comme elles l'appelaient. Johnny était heureux avec ses filles, en témoignent les nombreuses photos de la petite famille dont les photos publiées sur les réseaux sociaux transpiraient le bonheur. Un Johnny tellement épanoui dans son rôle de père qu'il voulait continuer à adopter. Le couple Hallyday s'était sérieusement mis en tête d'offrir un petit frère à Jade et Joy, la petite dernière arrivée en 2008. Mais en 2009, Johnny tombe malade. Et si cela ne freine pas le "Taulier" dans ses envies paternelles, Laeticia choisit la voie de la sagesse. "Mon mari, si je l'écoutais, on adopterait plein d'enfants!" avait-elle déclaré à Gala. "En 2009, au moment où Johnny est tombé malade, nous devions accueillir un petit garçon. Le combat principal à mener était celui de son rétablissement. Alors j'ai pris la sage décision de stopper la démarche d'adoption", poursuivait-elle à l'époque.

Jade, la première à rejoindre le clan Hallyday en 2004 avant d'être rejointe par Joy quatre ans plus tard, avaient une relation fusionnelle avec leur rockeur de père, qui s'est évertué à ne pas faire les même erreurs que par le passé. Plus question de passer à côté de leur éducation, comme avec David. Johnny était un père poule, un "papa gâteux" comme il disait lui-même. Elevées en grande majorité à Los Angeles, Jade et Joy n'ont pas eu à subir, comme leur grand frère, les incessantes tournées de Johnny et son agenda surchargé, l'empêchant de voir grandir son fils. Et surtout, les deux fillettes ont rendu Johnny heureux. "Je me suis dit que mon pote était vraiment enfin heureux et apaisé", raconte Gilles Lhote, ami et biographe du chanteur, contacté par Gala.

Plus que de l'amour, Johnny Hallyday avait de la fierté pour ses filles et le montrait. Il n'hésitait pas, encore il y a peu, à publier des photos d'elles sur les réseaux sociaux comme récemment dans un post où l'on peut voir Jade, l'aînée, raquette en main sur un court de tennis. Dans le documentaire diffusé sur France 2 ce jeudi ("Johnny Hallyday, la France rock'n'roll"), Johnny parle de ses deux filles de manière particulièrement affective. "C'est difficile de leur dire à quel point je les aime ces petites filles. Elles me bouleversent. Elles font partie de mon quotidien et de ma vie", avait-il déclaré.

Une famille qui respirait le bonheur

La petite famille se mettait régulièrement en scène, montrant un clan soudé et épanoui, que ce soit à leur domicile ou en vacances. Alors que les rumeurs sur l'état de santé de son père étaient alarmantes, Jade avait de son côté posté un message émouvant sur son compte Twitter. "Bravo mon papa pour ton courage tu es mon héros sur la terre et je t'aime", avait-elle écrit. Jade et Joy, outre le soutien indéfectible de leur mère, peuvent compter sur leurs célèbres parrains et marraines. Jade est la filleule de Jean Reno et de l'épouse de Paul Belmondo. Quant à Joy, ses parents ont choisi Jean-Claude Darmon et la cheffe médiatique Hélène Darroze.

Dernièrement, les deux fillettes restaient le plus souvent à la maison, auprès de leur père ou choyées par la mère de Laeticia, qui venait en aide à sa fille pour gérer ces moments délicats. Closer rapportait fin novembre que Joy et Jade ont quand même pu se changer les idées en profitant d'une journée shopping à Paris en se rendant au concept-store branché Colette, dans le 1er arrondissement. 

Autour du même sujet

Annonces Google