Conseil
 
Juillet 2007

Cambriolage : comment se faire indemniser sans factures

En cas de cambriolage, il est impossible d'obtenir quoi que ce soit pour les biens dont vous n'avez pas conservé la facture. Pourtant, des solutions existent. Yves Nicolle, expert en assurances chez Elex, explique lesquelles.
  Envoyer Imprimer  

On le sait, la période des vacances d'été est malheureusement aussi celle propice aux cambriolages. Pour préserver ses objets de valeur et s'assurer d'un remboursement convenable, le meilleur moyen est évidemment de garder précieusement ses factures.

Mais si comme beaucoup, vous les avez malencontreusement égarées, cela sera plus difficile. Yves Nicolle, expert en assurances chez Elex, précise à ce titre que "le principe général, en l'absence de factures est le non-remboursement. Toutefois, il appartient au demandeur d'apporter la preuve de la valeur du bien à travers ce qu'il peut nous montrer". Voici donc comment vous y prendre.

 

 
Yves Nicolle, expert en assurances chez Elex.
 
"Prenez des photos de vos objets en situation"

Photographiez vos biens

Prendre en photos vos biens de valeur pourra vous aider à apporter une preuve de leur existence. Toutefois, le montant remboursé dépendra essentiellement de la nature de l'objet.

En effet, il est plus difficile, par exemple, de déceler sur une photographie, la valeur d'un collier en or que celle d'une armoire. "Une photographie ne donne qu'une valeur d'apparence", fait remarquer Yves Nicolle. "Si une personne réclame 300 euros pour un collier qu'elle dit être en or, le cliché, quelle que soit sa qualité, ne permettra pas de le différencier d'un objet en métal plaqué, et pourra ne valoir dès lors que 30 euros." La photographie n'apporte ainsi que la preuve de l'existence du bien, et non de sa valeur.

De même, entre une personne qui souhaite se faire indemniser un fauteuil Louis XVI de fabrication récente pour une valeur de 600 euros, celle qui affirmera que ce bien est réellement de l'époque Louis XVI et qui demandera 1.600 euros, et une dernière qui réclamera 4.000 euros en déclarant que le fauteuil est estampillé car fabriqué par un artisan reconnu, le montant de l'indemnisation sera sûrement le même dans chaque cas, dans la mesure où les précisions apportées ne pourront être justifiées par la photographie.

 
Service
 
 
 Comparez les prix des assurances habitation
Comparatif Assurland

 

 

 

Quoi qu'il en soit, pour déjà apporter la preuve que vous possédez bien un objet, Yves Nicolle conseille de "toujours prendre plusieurs photos de ces objets en situation et les plus précises possible, en faisant en sorte que la marque et la référence soient visibles". Et lorsqu'il s'agit de bijoux, les clichés doivent les montrer portés par leur propriétaire.

 

Faites authentifier vos objets de valeur

Le meilleur moyen de s'assurer un remboursement conforme à la valeur du bien volé est encore de les faire authentifier auparavant par un expert. Cela vaudra largement une facture et l'authenticité sera, pour le coup, irréfutable.

Pour les bijoux, l'intervention d'un joaillier est préconisée, mais vous pouvez faire appel, selon les objets, aux Antiquaires du Louvre, à un commissaire-priseur ou à un expert en assurance. Cette expertise sera plus d'autant plus utile pour des objets qui sortent de l'ordinaire.

 

En savoir plus Bien protéger sa maison pendant les vacances



Magazine Argent Envoyer Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Sur quel support faites-vous votre déclaration de revenus ?

Tous les sondages