Fraude à la carte bancaire : nos 15 conseils pour éviter toute arnaque

Fraude à la carte bancaire : nos 15 conseils pour éviter toute arnaque Si la fraude à la carte bancaire est en baisse pour la première fois depuis plus de dix ans, elle a tout de même coûté 399 millions d'euros en 2016. Quels sont les bons réflexes à adopter pour éviter de se faire escroquer ? Éléments de réponse.

Pour la première fois depuis douze ans, la fraude à la carte bancaire est en baisse en France. C'est ce qu'annonce le rapport annuel de l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, publié le mardi 18 juillet. La Banque de France relève une "baisse historique du taux de fraude sur les moyens de paiement en 2016" sur son compte Twitter. Le montant total de la fraude bancaire (tous moyens de paiement compris) s'élève à 800 millions d'euros et dans 50% des cas (pour 399,1 millions d'euros), la fraude concerne les cartes bancaires. Des chiffres jugés "relativement modestes" par le rapport, qui rappelle que 127 161 milliards d'euros de transactions ont été enregistrés en 2016 à l'échelle nationale.

Le taux de fraude serait ainsi d'environ 0,064%. "Rien du tout", vous direz-vous. Mais certains chiffres sont à replacer dans leur contexte. Le paiement à distance, effectué lorsque vous réglez un achat en ligne, représente 13% de la valeur des transactions nationales… et 70% du montant de la fraude. Un taux 25 fois plus élevé que pour les paiement de proximité. Aussi, quelques réflexes sont à adopter lorsque vous utilisez votre carte bancaire pour régler un achat. Linternaute.com a compilé 15 automatismes à appliquer au quotidien, pour des transactions effectuées à distance ou chez vos commerçants.

Carte bancaire