L'Internaute > Argent
> Banque > Crédit Agricole
 BANQUE 
Février 2006

"L'autre carte" du Crédit Agricole: attention au piège

La carte à prix "cassé" du Crédit Agricole est lancée à un prix très attrayant : 14,90 euros par an. Mais elle comporte des frais qui peuvent rapidement dépasser ceux d'une carte normale.
Envoyer à un ami | Imprimer cet article

Le Crédit Agricole vient de lancer une nouvelle offre promotionnelle pour séduire les jeunes et les revenus modestes: elle s'appelle "L'autre carte". C'est une carte à débit immédiat accessible pour 14,90 euros par an. Mais au-delà des apparences, cette carte peut se révéler extrêmement chère.

Un prix vraiment "cassé"...
Comparée aux 25 euros de moyenne de ses concurrentes Visa standard, cette "autre carte" veut attirer vers le Crédit Agricole les jeunes et les revenus modestes. La même cible que la nouvelle Banque Postale (lire notre article).
Pour parvenir à de tel prix, le Crédit Agricole a sacrifié les services annexes comme l'assurance décès et l'assistance en cas de voyage.

...mais un retrait à un coût exorbitant
Mais "L'autre carte" ne se caractérise pas seulement par des services limités. Son prix s'explique aussi par une facturation exagérée des retraits effectués auprès des distributeurs automatiques des banques concurrentes. Ces opérations sont taxées en moyenne 0,9 euro par retrait. Plus de dix retraits par an effectués hors du réseau du Crédit Agricole suffirait à faire perdre l'avantage de son faible prix.

Une utilisation pas toujours possible
Par ailleurs, l'utilisation de cette carte déclenche automatiquement une autorisation de débit quel que soit le montant de la dépense; ce qui peut vous empêcher de l'utiliser auprès de certaines machines du type paiement de parking, certains distributeurs de carburants ou de DVD ou encore les péages routiers. Problème étonnant pour une carte Moneo qui est censée faire office de portefeuille électronique.

En définitive, pour une économie annuelle de 10 euros à la souscription, il n'est donc pas certain que cette carte soit particulièrement rentable. On privilégiera plutôt la carte Oney "cash back" de la banque Accord qui rembourse 1 % des achats pour une cotisation de 35 euros par an.

 
 Nicolas Joret, L'InternauteArgent
 
Magazine Argent
Envoyer | Imprimer
Haut de page
 
 

Newsletters Gratuites

Voir un exemple

Voir un exemple

Voir un exemple

Toutes nos newsletters