"On pourra d'autant plus dépenser pendant sa retraite qu'on aura épargné"

 A quoi faut-il penser pour son patrimoine lorsque l'on part à la retraite ? (Béatrice)

Michel Tirouflet : C'est trop tard pour y penser. Une retraite se prépare longtemps à l'avance. Au-delà de cette réponse lapidaire, il existe des choses à faire notamment en matière de stock-options en s'y prenant quelques mois à l'avance.

 

michel tirouflet, ingénieur financier
Michel Tirouflet, ingénieur financier © L'Internaute / Marie Bruggeman

 Vous parlez de préparer sa retraite. Quelles sont les possibilités ? (Bruno)

C'est une tautologie de dire qu'on pourra d'autant plus dépenser pendant sa retraite qu'on aura épargné pendant sa période professionnelle. Au-delà, certains mécanismes permettent d'investir avec un avantage fiscal pour récupérer de sommes au moment de la retraite. C'est le cas notamment des lois Madelin pour les indépendants et de Préfon pour les fonctionnaires et assimilés. Pour le fun, un des moyens d'améliorer sa retraite est d'aller la passer dans un pays étranger, au soleil, et avec un régime fiscal favorable.


 Vous privilégiez l'assurance-vie. Mais les frais sont élevés. Cela reste-t-il un bon placement ? (Jérôme)

Je pourrais vous répondre de changer immédiatement de compagnie d'assurance. Les frais en matière d'assurance vie (frais d'entrée, frais de gestion, et frais d'arbitrage) sont un des scandales financiers les plus incompréhensibles. C'est cependant probablement l'impossibilité de transférer un contrat d'assurance vie ou un contrat de capitalisation d'une compagnie à l'autre qui explique que les frais d'entrée par exemple aillent de 5 % à 0 % dans beaucoup de cas. Ces frais sont bien sûr négociables et doivent être négociés non seulement à la souscription du contrat mais également au moment de chaque versement. Pour vous donner une idée, nous considérons chez Michel Tirouflet Conseil que les frais d'entrée ne devraient pas dépasser 0,40 %, que les frais de gestion devraient être compris entre 0,5 et 0,75 % l'an, et que les frais d'arbitrage devraient être plafonnés. Enfin, il est évident que passer par un intermédiaire coûte cher puisqu'il faut bien qu'il se rémunère.

Retraite / Investir