Comprendre son relevé de carrière pour sa pension retraite ? Les informations sur l'employeur

Gardez les coordonnées de tous vos employeurs pour obtenir une régularisation plus rapide si nécessaire

Le relevé de carrière distingue le régime général (colonne RG) et les autres régimes (colonne AR) dans la prise en compte des trimestres et salaires. Le régime général correspond à votre activité salariée dans les secteurs de l'industrie, du commerce et des services. Les autres régimes sont mentionnés sous forme de sigles, par exemple Organic pour une activité commerçante, AVA dans l'artisanat ou MSA pour un travail agricole. Pour ces autres régimes, votre travail est comptabilisé uniquement sous forme de trimestres, dans la limite de quatre par an.

Il se peut également que vous trouviez la mention "activité régime général" sur votre relevé pour une période pendant laquelle vous n'avez pas travaillé. Cela fait référence à des prestations versées par la Caisse d'allocations familiales (CAF) et qui permettent l'affiliation à l'Assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF).

Le cas d'une entreprise disparue

Conservez bien vos bulletins de salaires pour faire valoir vos droits à la retraite.

A noter que si vous souhaitez régulariser des informations au sujet de votre employeur et que la société en question n'existe plus au moment où vous engagez la démarche, vous devez indiquer les coordonnées exactes au moment où vous y avez travaillé : nom, numéro de rue, ville, etc. Ces informations apparaissent sur les bulletins de salaire. Même si ce n'est pas la principale, voici une bonne raison de garder précieusement les documents liés à votre activité professionnelle. Avec ces renseignements, la caisse de retraite pourra plus facilement faire des recherches sur les déclarations transmises chaque année par les employeurs.

Retraite / Retraites