Les contrats d'assurance-vie multisupport, un placement financier personnalisable mais couteux

un contrat multisupport permet d'investir dans au moins un fonds euros et
Un contrat multisupport permet d'investir dans au moins un fonds euros et plusieurs fonds actions ou matières premières, par exemple. © Andres Rodriguez - Fotolia

Un contrat multisupport, appelé aussi contrat en unités de compte, est investi sur plusieurs fonds – qu'on dénomme supports – plus ou moins spéculatifs. On retrouve, en général, un fonds en euros ou un fonds garanti équivalent au contrat monosupport précédent. Les autres fonds proposés sont des FCP ou des Sicav, mais là le capital n'est pas garanti. Seul le nombre de parts acquises dans le fonds est garanti. Suivant les contrats, la répartition entre les fonds peut être libre, imposée par l'assureur ou présélectionnée sur la base de plusieurs profils : dynamique, prudent, équilibré... Contrairement au monosupport, le capital versé au contrat d'assurance-vie en unités de compte est réparti selon les souhaits et la prise de risque acceptée par le souscripteur. Il permet d'adapter les placements aux aléas des marchés financiers. Un contrat en unités de compte permet donc sur le papier de chercher des placements à plus forte performance. Mais il faut tenir compte des frais d'arbitrage. Des allers-retours trop fréquents peuvent plomber les gains obtenus.