Comment mettre de côté pour ses enfants ou petits-enfants Ouvrir un livret d'épargne

Pour aider un enfant à se constituer une épargne et l'accompagner dans ses premiers projets de vie, la première solution qui vient à l'esprit, à juste titre, est le livret d'épargne. De nombreux Français ont gardé le reflexe d'ouvrir par exemple un livret A à la naissance d'un enfant. La loi autorise d'ouvrir un produit de ce type au nom d'un enfant tout en vous chargeant vous-même de l'alimenter par des versements réguliers. Seul l'enfant aura accès à ces sommes lorsqu'il aura atteint l'âge de 18 ans.

Livrets A et jeune plus avantageux

Première piste : le livret A. Il possède l'avantage d'être désormais proposé par toutes les banques, ces dernières offrant régulièrement la somme de 15 ou 20 euros à l'ouverture d'un livret dès la naissance. Ensuite, le montant des versements est libre, ce qui rajoute à la souplesse de ce produit. Et vous pouvez y déposer jusqu'à 15 300 euros. Sans compter que la rémunération du Livret A, de 1,75 % net depuis le 1er août 2010, a de quoi concurrencer les autres livrets dédiés aux jeunes.

les banques offrent régulièrement la somme de 15 ou 20 euros à l'ouverture d'un
Les banques offrent régulièrement la somme de 15 ou 20 euros à l'ouverture d'un livret A dès la naissance. © Uncle Sam - Fotolia

En effet, de nombreuses banques ont imaginé des livrets pour les enfants de 0 à 12 ans. Mais que ce soit pour le livret Tiwi du Crédit agricole (1,04 % net), le livret Zébulon pour LCL (1,22 % net), le livret Eurokid de la Société générale (1,22 % net) ou encore le livret Weezbee Baby de BNP Paribas (1,22 % net), le taux servi reste inférieur à celui du livret A. Il existe tout de même quelques exceptions. Le CIC propose ainsi le livret Première Epargne à un taux de 2 % nets et le Crédit Coopératif commercialise le livret Scoop avec une rémunération fixée à 1,92 % net.

A l'âge de 12 ans, vous pouvez compléter un livret A avec l'ouverture d'un livret jeune pour vos enfants ou vos petits-enfants. La rémunération qui est libre doit être au moins égale à celle du livret A, soit 1,75 % net. Et c'est le cas puisque les banques proposent un taux supérieur. C'est notamment le cas de BNP Paribas (3 % net), LCL (2,75 % net), la Banque postale (2,50 % net) ou encore la Caisse d'épargne Ile-de-France (3,25 % net). L'inconvénient d'un livret jeune est qu'il n'est disponible qu'à partir de 12 ans, qu'il doit être fermé passé l'âge de 25 ans et que son plafond de dépôt est simplement de 1 600 euros.

Si l'ensemble de ces livrets ne vous semble pas taillé à la bonne mesure pour constituer une solide épargne pour votre enfant, d'autres alternatives existent.

Assurance vie / Epargne réglementée