Cinq erreurs qu'il vaut mieux éviter avec un contrat d'assurance-vie Souscrire un contrat d'assurance qui impose des montants minimum de versement

En choisissant un contrat d'assurance-vie, on s'intéresse le plus souvent au taux de rendement. Cependant, il convient aussi de prêter attention à certaines conditions d'application, notamment concernant les versements.
Certains contrats sélectionnent leur clientèle en fixant un minimum de versement à la souscription du contrat, par exemple à 5 000 euros. Même si le contrat est intéressant, il faut vous assurer que vos finances permettent un tel investissement.

assurez-vous que le minimum de versement demandé est à votre portée.
Assurez-vous que le minimum de versement demandé est à votre portée. © Fuxart - Fotolia

Ensuite, pendant la vie du contrat, les contrats offrent la possibilité entre versements libres et programmés. Dans les deux cas, il est possible que, là encore, un minimum soit requis pour chaque versement. Sur ce sujet, il faut être particulièrement attentif si vous choissez les versements programmés car, même s'ils vous forcent à alimenter votre épargne, il faut pouvoir suivre le rythme et ne pas mettre votre situation financière en péril.

Pour éviter les déconvenues, le mieux est de vérifier que le contrat en question permette d'interrompre les versements programmés à tout moment ou du moins, laisse la possibilité d'ajuster le montant à vos possibilités d'épargne. De manière générale, avant de vous engager, veillez à ce que le contrat soit suffisamment souple pour que vous ne vous en sentiez pas prisonnier.

Assurance vie

Dernière minute