Retraite : les règles de revalorisation des pensions

Mode de revalorisation d'une pension retraite Le montant d'une pension retraite ne reste pas figé au montant établi lorsque vous faites valoir vos droits. Chaque année, il y a une revalorisation. Voici comment elle fonctionne pour le régime général et les régimes complémentaires.

Depuis la loi de finances de 2009, les pensions retraite du régime général suivent un mode de revalorisation quasi-mécanique. Dans le courant du mois de mars de chaque année, la "commission économique de la Nation" se réunit pour entériner le taux de revalorisation. Celui-ci s'applique dès le 1er avril de la même année sur toutes les pensions. C'est-à-dire le régime général des salariés, des fonctionnaires et des régimes spéciaux comme ceux de la SNCF ou de la RATP.

La revalorisation des pensions retraites intervient chaque année au 1er avril.

Ce taux de revalorisation a deux composantes. La première est l'évolution anticipée de l'inflation pour l'ensemble de l'année par l'Insee. Pour l'année 2011, ce chiffre a été établi à 1,80 %. La seconde composante est un réajustement entre le taux de l'inflation anticipé lors de la dernière revalorisation et l'évolution réelle de l'inflation sur la période. Par exemple en 2010, vue la hausse des prix hors tabac, le taux de revalorisation a été fixée à 1,20 %. Or, le taux d'évolution des prix en moyenne annuelle pour 2010 a été en réalité de 1,50 %. Comme le prévoit la loi, l'écart de 0,30 % qui constitue un manque à gagner pour les pensionnés, est ajouté à la prévision de l'inflation pour 2011 : 1,80 %. Dès le 1er avril 2011, tous les retraités ont vu leur retraite du régime général progresser de 2,10 %, les 1,80 % pour 2011 et les 0,30 % qui manquaient sur la revalorisation de 2010. S'il y a un ajustement sur le taux, il n'y a pas de paiement rétroactif.

 

Revalorisation des retraites complémentaires

Pour les régimes complémentaires des salariés du privé, la revalorisation intervient elle aussi au 1er avril de chaque année, après une négociation entre les partenaires sociaux. Comme ce sont des régimes à points, le taux de revalorisation s'applique sur la valeur des points rachetés et la valeur du taux de cotisation. La revalorisation peut avoir du retard comme en 2011. Les partenaires sociaux ont buté dans leur négociation, qui devait aborder l'allongement de la durée de cotisation de 60 à 62 ans comme pour le régime général après la réforme de novembre 2010. La revalorisation des pensions retraites complémentaires de l'Agirc et de l'Arrco s'applique exceptionnellement au 1er juillet avec un effet rétroactif. Les pensionnés recevront avec leur retraite de juillet les sommes qu'ils auraient dû recevoir en avril, mai et juin.

Retraite