Contester le montant des agios réclamés

Selon la loi n°92-60 du 18 janvier 1992, un établissement bancaire peut demander des intérêts à ses clients en échange, par exemple, d'une autorisation de découvert. Mais la banque doit informer le titulaire du compte, du mode de calcul de ces agios, dès la signature de la convention. De plus, en cas d'augmentation des frais, elle doit en avertir ses clients.

Télécharger le document

Monsieur Prénom Nom
Adresse
Code Postal Ville

 

Nom de la banque
Adresse
Code Postal Ville

 

Lieu, Date

 

Objet : contestation du montant des agios
Lettre recommandée avec accusé de réception

Madame, Monsieur,

Sur mon dernier relevé de compte, en date du (précisez), j’ai pu constater que vous m’aviez prélevé (précisez la somme) au titre d’agios.

Or, sur la convention de compte que j’ai signée lors de mon arrivée dans votre établissement, le taux d’intérêt des agios était fixé à (précisez). Leur montant aurait donc du être égal à (précisez le montant des agios que vous auriez dû payer).

Par ailleurs, la loi stipule qu’en cas d’augmentation de vos frais vous devez m’en avertir ; ce que vous n’avez pas fait.

Je vous demande donc de bien vouloir me rembourser la somme de (précisez) correspondant à la différence entre la somme que vous avez perçue et celle que j’aurais dû payer.
Sans réponse de votre part sous 8 jours, je n’hésiterai pas à faire appel à la justice pour faire valoir mes droits.

En vous remerciant d’avance, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.


Signature

Télécharger le document

Incidents bancaires

Annonces Google