Jardiner économique

Même dans son jardin, il est possible de faire des économies en adoptant des gestes simples, qui préserveront également l'environnement.

Economisez de l'eau en adoptant les bonnes techniques

Avant de vous lancer dans une séance d'arrosage, consultez la météo. En effet, inutile d'arroser ses plantes s'il pleut le lendemain. D'une part, c'est du gaspillage et une facture d'eau plus conséquente, et d'autre part, vos plantes n'apprécieront guère d'être "noyées". Profitez-en plutôt pour récupérer l'eau de pluie dans des cuves prévues à cet effet.
Economiser l'eau signifie également adopter les bonnes techniques d'arrosage. Ainsi, il vaut mieux arroser une fois en quantité, que légèrement tous les jours.
Enfin, renseignez-vous sur la méthode d'arrosage la mieux adaptée à votre jardin, comme le système de goutte à goutte basse pression, système très rentable et très efficace.
Vous pouvez d'ailleurs le fabriquer vous-même à l'aide d'une bouteille d'eau que vous percez avec une aiguille. Retirez le bouchon et placez votre système près de vos plantes.

Faites vous-même votre engrais

Il est très facile de fabriquer soi-même son engrais, grâce aux déchets de la maison (essuie-tout, copeaux...), de la cuisine et du jardin. Cette technique, appelée le compost, est utilisée pour fertiliser la terre de votre jardin potager, de votre jardin d'agrément et est également très efficace sur vos plantes en pot. Il suffit pour cela de placer vos déchets dans un grand bac, si possible au soleil, et de les laisser se décomposer pendant une saison. N'oubliez pas de remuer le mélange de temps en temps et soyez attentif au taux d'humidité qui ne doit être ni trop important pour éviter les mauvaises odeurs, ni trop insuffisant, ce qui pourrait allonger le processus.
Cette méthode vous fera économiser l'achat d'engrais et de sacs poubelles, mais vous réduirez également de 25% le volume de vos déchets.

Achetez vos bulbes en hiver

Achetez vos bulbes au mois de décembre car ils sont nettement moins chers à cette période de l'année et font le plein d'énergie l'hiver. Pour cela, vous pouvez les conserver au réfrigérateur, avant de les planter vers le mois de février.

Des insecticides faits maison

Au lieu de courir les jardineries, ouvrez vos placards qui regorgent certainement de répulsifs et d'insecticides naturels.
Vous pouvez ainsi étendre, près de vos plantes, du marc de café, de la cendre et de la sciure pour vous débarrasser des limaces et des escargots.
Autre astuce : l'eau de cuisson de vos pommes de terre, très efficace contre les mauvaises herbes.
Si vous souhaitez vous débarrasser de pucerons, il suffit de mélanger de l'ail haché et de l'eau bouillante et de pulvériser cette potion sur vos plantes, au début du mois de mai, 3 fois, à 3 jours d'intervalle.
Sachez que le jus de feuilles de rhubarbe est également très efficace pour venir à bout des pucerons et autres insectes piqueurs ou suceurs.
Pour ne plus être ennuyé par les guêpes, il suffit de couper une bouteille en plastique (environ 1/4 de la hauteur sous le goulot), et de poser ce dernier à l'envers sur la partie restante que vous aurez auparavant rempli d'un liquide sucré. Les guêpes, très gourmandes et attirées par l'odeur, vont s'introduire dans la bouteille et ne pourront plus en sortir.

Pour les plus courageux : la tondeuse manuelle

En plus d'être efficace et simple d'utilisation, la tondeuse manuelle est deux fois (voire plus) moins chère qu'une tondeuse classique. Elle vous épargne en plus, le bruit et la pollution. Idéale pour les petites surfaces.

Economies