Contester le montant des indemnités journalières

Les indemnités journalières sont versées par la Sécurité sociale en cas d'arrêt maladie afin de compenser la perte de salaire. Il arrive, pour diverses raisons, que la Sécurité sociale commette des erreurs de calcul, ou qu'elle oublie de revaloriser les indemnités au bout de trois mois, dans le cas d'une augmentation de votre salaire. Il est alors possible de contester le montant de ces indemnités.

Le montant des indemnités journalières s'élève à 50% du salaire journalier de base pour une personne qui a moins de trois enfants à charge et à 66,66% à compter du 31e jour d'arrêt de travail pour une personne ayant au moins trois enfants. Pour calculer le salaire journalier de base, on additionne le salaire brut des trois mois précédant l'arrêt., qu'on divise ensuite par 91,25.

Par exemple, un salarié percevant 2 200 euros durant les trois mois précédant son arrêt pourra percevoir des indemnités journalières de 36,16 euros (2 200 x 3 / 91,25 = 72,33, puis 72,33 x 50% = 36,16 euros). Si cette personne a au moins trois enfants à charge et que son arrêt est supérieur à 30 jours, le montant de ses indemnités à compter du 31e jour sera de 48,21 euros (72,33 x 66,66% = 48,21 euros).

Télécharger le document

Monsieur Prénom Nom
Adresse
Code Postal Ville
N° d’immatriculation :

CPAM (précisez le département)
Adresse
Code Postal Ville

 

Lieu, Date

 

Objet : contestation du montant des indemnités journalières
Lettre recommandée avec accusé de réception

Madame, Monsieur,

J’ai été en arrêt de travail pour cause de maladie du (précisez) au (précisez).

Or je viens de recevoir le décompte de mes indemnités journalières et il semble qu’il y ait une erreur dans le montant versé qui est de (précisez).

En effet; ayant trois enfants à charge, le montant de mon indemnité journalière aurait dû être égal à 66,66% de mon salaire journalier de base, soit (précisez), à partir du (précisez la date).
Ou

Mon arrêt ayant duré plus de trois mois et mon salaire ayant augmenté, le montant de mes indemnités journalières aurait dû être revalorisé de (précisez)
Ou
En raison d’une erreur commise par mon employeur concernant les dates de mon arrêt, je n’ai pas reçu la somme lui correspondant.

En effet, mon arrêt ayant duré … jours, j’aurais du percevoir une indemnité de (précisez).

Je vous remercie donc de bien vouloir réparer cette erreur et de me verser la somme de (précisez) qui correspond à la différence entre la somme que j’ai déjà perçue et celle que j’aurais dû avoir.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.


Signature

Télécharger le document

Santé

Annonces Google