Le prêt étudiant

Faire des études peut parfois engendrer des frais importants d'installation, de scolarité ou générer de nouveaux besoins comme l'achat d'un ordinateur ou d'une voiture. Pour faire face à ces frais, les étudiants peuvent bénéficier de prêts bancaires à des taux très intéressants.

Un prêt étudiant, à quoi ça sert ?

Un prêt étudiant permet de faire face aux dépenses engendrées par le suivi d'études.
En effet, le budget moyen d'un étudiant de 450,00 €/mois lorsqu'il peut bénéficier d'une chambre en résidence universitaire et de 750,00 €/mois lorsqu'il doit louer un logement en ville. Un budget qui ne permet donc pas toujours de répondre à des besoins tels que l'achat d'un ordinateur ou d'une voiture.

C'est pour ces raisons que les banques proposent des prêts à des taux très intéressants (entre 3 et 6 %) aux étudiants. En outre, ces prêts permettent aux personnes qui les contractent de ne les rembourser qu'à la fin de leurs études lorsqu'elles ont des revenus stables.

Quels sont les éléments à retenir ?

Les banques aiment particulièrement prêter aux étudiants car ils représentent pour elles de futurs « bons » clients. Du coup, elles rivalisent d'inventions pour les capter. Il est donc important de tenir compte de plusieurs éléments, avant de signer quoi que ce soit :

- Le montant du prêt dépend du projet que l'étudiant souhaite réaliser avec cet argent, mais aussi de la durée de ses études. En règle générale, les banques accordent des crédits allant de 800 à 30 000 €. Pour analyser le dossier du demandeur, elles tiennent aussi compte du niveau d'études déjà atteint au moment de la demande.

- Le taux varie selon le montant et la durée du prêt. Le TEG (Taux Effectif Global) indique le coût total du crédit. Il est un bon élément de comparaison.

- Le remboursement ne doit pas dépasser, comme pour tous les autres crédits, 33% du montant des revenus de l'emprunteur.

- La franchise est la période déterminée par l'étudiant durant laquelle il ne rembourse rien. En effet, le principal intérêt de ce type de prêt est qu'il peut être remboursé qu'une fois la formation terminée. La franchise peut être partielle ou totale. Si l'étudiant choisie la première formule, il commence à rembourser les intérêts de son crédit tout de suite et le capital plus tard. En revanche, s'il choisit une franchise totale, il ne remboursera tout qu'une fois ses études achevées.

- La durée du prêt varie selon son montant, la durée des études. Les banques accordent ces prêts pour une durée totale (franchise + remboursement) allant jusqu'à dix ans. Il est donc important de noter que plus la durée de franchise est longue, plus le temps pour rembourser le capital sera court et donc les mensualités élevées.

- La caution des parents ou d'un tiers est quasiment devenue obligatoire. Cela est dû au marché difficile de l'emploi et au montant des salaires versés aux jeunes diplômés.

- Enfin, il faut savoir que l'emprunteur bénéficie de 7 jours de délai de rétractation après la signature de son prêt. Il peut ainsi l'annuler sans explication et sans frais.

Qui peut en bénéficier ?

Pour bénéficier d'un tel prêt, il suffit de justifier de son inscription dans un établissement d'études supérieures et de présenter les garanties nécessaires. Les étudiants des grandes écoles et de 3ème cycles sont bien sûr les « clients préférés » des banques.

Crédit

Annonces Google