Les ventes aux enchères

Les ventes aux enchères permettent d'acheter des biens immobiliers de tous types à des prix intéressants. Il existe trois types de ventes aux enchères : les ventes du Marché Immobilier des Notaires, les ventes des Tribunaux et les ventes de domaines.

Les ventes du Marché Immobilier des Notaires

Il s'agit de ventes, organisées par les notaires, de biens immobiliers que les propriétaires souhaitent vendre ainsi.
L'intérêt pour l'acheteur est d'acquérir un bien immobilier à moindre coût. Mais les mises à prix pour ce type de ventes ne sont pas si intéressantes que celles qui sont définies par les ventes de tribunaux.
En général, le prix de départ se situe autour de 70% de la valeur réelle du bien. En revanche, elle ne peut dépasser 90%.
L'accès à ces ventes est libre. Il suffit de déposer un chèque de caution dont le montant varie selon la valeur du bien.
Une fois qu'un acheteur a fait la meilleure offre, il est possible pour une autre personne de proposer une offre au moins supérieure de 10% dans les 10 jours qui suivent la vente. Si cela ne se produit pas, l'acheteur a 45 jours pour payer son bien.

Les ventes du tribunal

Il s'agit de ventes ordonnées par le tribunal en cas d'insolvabilité, suite à un divorce...
Elles sont particulièrement intéressantes car la mise à prix des biens est d'environ 1/3 de leur valeur.
Ces ventes ne sont accessibles que par l'intermédiaire d'un avocat. C'est lui qui surenchérit pour l'acheteur.
La visite du bien et la consultation de son cahier des charges ... au Tribunal de Grande Instance - sont possibles 40 jours avant la vente.

Les ventes de domaines

Il s'agit de ventes de biens appartenant à l'Etat : terrains, immeubles vides.
Comme pour les ventes des notaires, leur accès est libre. Il s'agit d'un surenchérissement verbal.
Pour y accéder, il est nécessaire de donner un chèque de caution dont le montant dépend de la mise à prix du bien.

Achat immobilier