Prêt relais : le fonctionnement du crédit relais

Le prêt relais est une solution financière pratique pour les propriétaires souhaitant acheter un nouveau logement, avant d'avoir vendu l'ancien. Ce dispositif permet une grande réactivité dans un marché immobilier tendu. Pour éviter qu'un crédit relais coûte cher, il convient de mesurer ses chances de vendre son bien immobilier actuel.

Acheter un nouveau logement sans avoir vendu l'ancien grâce au prêt relais

Lorsqu'une banque accorde un prêt relais à des particuliers, elle leur avance le fruit de la future vente de leur logement actuel, en leur permettant d'acheter un nouveau bien immobilier sans avoir encore vendu l'ancien. Cette solution financière s'adresse donc aux ménages déjà propriétaires. En théorie, on commencerait par vendre son logement actuel, puis une fois la promesse de vente signée, on devrait se dépêcher pour trouver une habitation qui convienne à ses goûts. Dans la pratique, ce procédé n'est pas applicable dans les zones géographiques tendues, où l'offre de logements à vendre est inférieure à la demande. Le prêt relais intervient donc dans un souci de réactivité, et permet de sécuriser le bien immobilier que l'on convoite.

Choisir son prêt relais pour le payer moins cher

L'aspect pratique de ce financement se paye. Les banques ne sont pas avares d'idées pour insérer des intérêts intercalaires dans un contrat de prêt relais. Si certaines exagèrent, d'autres se montrent parfaitement raisonnables et permettent aux emprunteurs de n'entamer que peu leur plus-value immobilière. Pour être sûrs de choisir la meilleure formule, ces derniers doivent comparer les frais du crédit relais sur plusieurs durées, par exemple trois mois, six mois et deux ans. Car plus il se passe de temps entre la signature du contrat et la vente effective du logement actuel, plus l'opération sera coûteuse.

Éviter les pièges du prêt relais

Le prêt relais devient risqué lorsque l'on s'engage trop vite, sans avoir mesuré ses chances de vendre son bien immobilier actuel. Effectivement, tous les contrats prévoient que la ligne de crédit avancée sur la vente de l'ancien logement doit être intégralement remboursée au bout de deux ans. Les personnes intéressées par ce dispositif ont plus qu'intérêt à évaluer l'état du marché immobilier, avant de s'engager et à ne surtout pas surévaluer la valeur du bien qu'elles mettent en vente.

Crédit immobilier

Annonces Google