Courtier immobilier : quelle remise attendre ?

Le courtier immobilier est un professionnel dans le domaine du financement. Il négocie, pour le compte de son client, les conditions d'emprunt les plus avantageuses.

Qu'est-ce qu'un courtier immobilier et quel est son rôle ?

Le courtier immobilier est un professionnel qui reçoit mandat, par un client, de trouver une solution de financement pour l'achat d'un bien immobilier. Le mandat est le document qui régit ses obligations, sa rémunération et son rôle. Le courtier immobilier agit pour le compte d'un client dans l'objectif de négocier, auprès des établissements financiers, les meilleures conditions de prêts bancaires. À ce titre, il négocie les taux d'intérêt, le coût de l'assurance, les frais de dossier et les pénalités de remboursement anticipé, puis présente les différentes propositions à son client. Le recours à un courtier immobilier présente l'avantage d'avoir un interlocuteur unique pour la recherche de financement.

Combien coûte le recours à un courtier immobilier ?

Le courtier immobilier n'est payé que pour les dossiers dont le financement est accepté par un établissement bancaire. Il peut être rémunéré directement par la banque sous forme de commissions qui s'élèvent en moyenne à 1% de la somme empruntée. D'autres courtiers sont rémunérés par leurs clients (les emprunteurs) sous forme d'honoraires que le professionnel facture à ses clients en fonction du temps passé à travailler pour eux. Enfin, certains courtiers ne prennent aucune rémunération auprès de leurs clients, ils sont rémunérés par les établissements financiers en tant qu'apporteurs d'affaires. Lorsque le courtier est rémunéré directement par le client, ce dernier peut négocier les honoraires et obtenir une remise. Lorsque le courtier est rémunéré par les banques, la négociation des commissions versées au courtier est plus difficile. L'emprunteur peut tenter d'amoindrir le coût du recours au courtier, néanmoins les chances de parvenir à l'obtention d'une remise sont plus délicates. En effet, la commission versée au courtier est fixée au préalable dans un contrat qui le lie aux banques. Le courtier est payé après déblocage du prêt et au plus tard le jour de la signature de l'acte de vente soit par les clients eux-mêmes soit par les banques.

La responsabilité du courtier immobilier

Le courtier immobilier est tenu à une obligation de moyens : il doit présenter à ses clients les offres de financement les plus intéressantes sur le marché. À ce titre, il a une obligation de transparence et d'information ; il doit informer ses clients de tous les renseignements dont il a connaissance. S'il ne respecte pas cette obligation, il s'expose à des poursuites judiciaires en raison de son omission. En revanche, le courtier immobilier n'intervient pas dans la gestion de l'emprunt contracté par son client. Sa mission et sa responsabilité se limitent à la présentation d'offres d'emprunt immobilier.

Crédit immobilier