L'OPCI : une épargne dynamique sans soucis

L'organisme de placement collectif immobilier semble posséder tous les avantages pour les petits épargants. Découvrez ce nouveau produit qui sera prochainement introduit sur le marché.

Un nouveau produit financier

L'OPCI est l'Organisme de placement collectif immobilier. Présenté le 12 octobre 2005 en Conseil des ministres, ce nouveau produit est frère des SCPI (sociétés civiles de placement dans l'immobilier) revues et corrigées pour être adaptées aux mutations actuelles du marché.

A la différence en effet de la SCPI, qui devait investir la totalité de ses fonds dans l'immobilier locatif direct, l'OPCI ne doit investir qu'au minimum 60 % de son patrimoine dans l'immobilier. Les 40 % restant peuvent donc être utilisés dans d'autres actifs, sécurisant et dynamisant ainsi l'ensemble du patrimoine..

Tout comme les OPCVM classiques qui se déclinent sous deux formes, SICAV et FCP, l'OPCI se divise lui en FPI (Fond de placement immobilier) et en société de placement à prépondérance immobilière à capital variable (SPICAV).

Les avantages de l'OPCI

- L'OPCI a l'avantage de permettre aux épargnants d'investir dans la pierre avec une faible mise de départ, tout en obtenant des revenus réguliers mais sans subir les contraintes de la mise en location.

- Côté fiscalité, il est possible de choisir entre deux modes de taxation. Le FPI sera taxable au titre des revenus fonciers et le SPICAV au titre des revenus de valeurs mobilières.

- Beaucoup plus intéressant que la SCPI, l'OPCI ne connaît plus le droit d'enregistrement exorbitant de 4.20 % sur l'échange de parts. En outre, sa gestion est sécurisée.

- L'OPCI sera géré par une Société de gestion de portefeuilles ayant été agréé par l'AMF, l'autorité des marchés financiers, et qui sera contrainte par des ratios prudentiels destinés à garantir la pérénnité du capital, notamment par la diversification des placements.

- La gestion est dynamisée car l'OPCI ne connaît plus les restrictions réglementaires en matière de cession d'immeuble que connaît la SCPI. Seule règle, il doit investir au moins 60 % de son portefeuille dans l'immoblier en direct en France ou dans un pays de l'OCDE, mais encore dans des participations dans des sociétés du secteur immobilier.

L'OPCI est un produit très intéressant pour les petits épargnants et les institutionnels et ce, au vu du succès des SCPI et de l'attente des petits épargnants en matière d'investissement immobilier.

Investissement immobilier

Annonces Google