Le Prêt Locatif Intermédiaire (PLI)

Le Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) Le prêt locatif intermédiaire (PLI) permet à des foyers dont les revenus sont trop élevés pour bénéficier d'une HLM, mais trop faibles pour le marché "classique", de bénéficier d'un logement à prix abordable.

Le Prêt Locatif Intermédiaire est destiné à favoriser l'investissement locatif. Il s'adresse à des personnes dont les revenus sont trop élevés pour faire une demande de logement social et trop trop faible pour louer un logement à loyer libre. Il permet à tout investisseur privé ou public de financer :

  • l'achat d'un logement neuf, c'est-à-dire n'ayant jamais été occupé auparavant ;
  • la construction d'un logement, c'est-à-dire l'acquisition du terrain et la construction à proprement parlée ;
  • la réhabilitation de logements anciens et vacants dont le montant des travaux est estimé à 15% de la valeur du bien ;
  • la transformation de locaux non destinés à l'habitation en logements.Tous ces logements doivent être destinés à la location pendant au mois 6 ans si la durée du prêt est inférieure ou égale à 15 ans, et pendant 12 ans si elle est de plus de 15 ans.

Conditions du prêt locatif intermédiaire

Pour prétendre au prêt locatif intermédiaire, le logement doit être loué pendant une durée égale à celle du prêt. Cette période doit être comprise entre 9 ans et 30 ans. Attention cependant : le logement ne pourra être affecté à de la location meublée ou saisonnière. Par ailleurs, le montant des loyers pratiqué est plafonné  selon un tarif/m² qui varie selon la zone dans laquelle se trouve le logement. En outre, les locataires doivent avoir des ressources inférieures à certains plafonds. En cas de non-respect de ces conditions, l'organisme prêteur peut demander le remboursement des sommes et des indemnités.

Prêt locatif intermédiaire : plafonds de ressources des locataires

Nombre de personnes dans le foyer Zone A bis Zone A Zone B1 Zone B2 et C
1 36 971 euros 36 971 euros 33 971 euros 27 120 euros
2 55 254 euros 55 254 euros 40 241 euros 36 216 euros
3 72 433 euros 66 240 euros 48 393 euros 43 554 euros
4 89 479 euros 79 558 euros 58 421 euros 52 579 euros
5 102 893 euros 94 183 euros 68 725 euros 61 853 euros
6 115 782 euros 105 985 euros 77 453 euros 69 707 euros
Par personne supplémentaire 12 900 euros 11 809 euros 8 641 euros 7 775 euros

Prêt locatif intermédiaire : plafonds de loyers

Zone A bis Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
16,82 euros / m² 12,49 euros / m² 10,06 euros / m² 8,74 euros / m² 8,74 euros / m²

Zone A bis : Paris et 76 communes des Yvelines, des Hauts-de-Seine, de Seine-St-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise.
Zone A : agglomération parisienne (dont zone A bis), Côte d'Azur, Genevois français.
Zone B1 : grandes agglomérations dont les loyers et les prix des logements sont très élevés, une partie de la grande couronne parisienne non située en zone A bis ou A, les départements d'Outre-mer.
Zone B2 : villes-centre de certaines grandes agglomérations, grande couronne de Paris non-située en zone A bis, A ou B1, communes de Corse non-situées en zone A ou B1.
Zone C : le reste du territoire.

Quels sont les avantages liés au PLI ?

Le PLI permet de bénéficier de nombreux avantages. Ainsi, les souscripteurs peuvent, entre autre :

  • bénéficier d'un taux d'intérêt fixe pendant toute la durée du prêt ;
  • financer leur opération à 100 % avec le PLI ;
  • obtenir le PLI pour une durée de 25 ans ;

Quelles sont les démarches ?

Ce sont les Directions Départementales de l'Equipement qui peuvent décider de la validité du projet.
En revanche se sont les banques qui peuvent accorder ou non le prêt.

Investissement immobilier