Le budget type d'un locataire

Vous vous apprêtez à louer un logement. Voici les questions à se poser pour anticiper les dépenses obligatoires et accessoires pour une location immobilières.

A quel moment le locataire commence à verser des sommes d'argent pour accéder au logement loué ?

Au moment de la signature du bail, un locataire doit s'attendre à verser le loyer du premier mois, le dépôt de garantie et le cas échéant les frais d'agences. Tous les montants auront été préalablement communiqués, voire négociés.

Quel est le montant du dépôt de garantie ?

Le dépôt de garantie correspond au maximum à un mois de loyer. Si vous ne pouvez pas réunir la somme, vous pouvez solliciter une prise en charge auprès d'un organisme "Loca-Pass" ou "Action Logement" (ex-1% Logement). Cet organisme versera le montant dû et vous le rembourserez par petites mensualités. Autrement dit, il s'agit d'un prêt, mais il est sans intérêt. Ce qui vous permet de mieux ajuster votre budget.

Faut-il payer la rédaction du bail ?

Le locataire n'a rien à régler pour la rédaction du bail. En revanche, il paye un service : avoir trouvé un logement disponible à louer.

Quel est le montant des frais d'agence immobilière ?

Dans la pratique, il faut tabler sur un mois de loyer. Mais il peut arriver, que cela soit moins élevé. Le locataire n'est pas le seul à payer des frais d'agence. Le propriétaire-bailleur règle aussi une somme. Là encore, cela varie d'une agence à une autre, mais on peut estimer qu'il s'agit d'au moins le montant payé par le locataire ou plus.

Est-ce qu'il existe d'autres dépenses incontournables pour le locataire qui entre un logement ?

Tout locataire doit souscrite une assurance habitation. Sans quoi, le propriétaire peut casser le bail et le locataire devra quitter le logement. Le locataire d'un logement en meublé n'a en principe pas d'autres dépenses à prévoir en entrant dans le bien immobilier loué. Il peut poser ses valises et s'installer. Pour un locataire dans un logement vide, là c'est différent. S'il n'a pas de meuble (table, chaises, lit...), il va devoir s'équiper pour pouvoir se retrouver dans un minimum de confort. A vous devoir ce que vous souhaitez achetez et quelle ambiance vous aimeriez créer.

Un état des lieux est-il payant ?

L'état des lieux se fait à la remise des clés. Il permet de noter les choses qui ne fonctionnent pas ou les vices déjà apparents. Cela évite qu'à la sortie du logement, le propriétaire facture une remise en état sur des éléments qui ne proviennent pas de la période où vous avez occupé le logement. Il est gratuit pour le locataire, mais pas pour le propriétaire qui passe par une agence. La rédaction de l'état des lieux est alors un service payant (ou offert dans un geste commercial).

La remise en état du logement à l'arrivée du locataire est-elle à sa charge ?

Si le logement est en mauvais état, selon la nature du désagrément, le locataire peut demander au propriétaire de rénover le logement avant qu'il n'y pose ses affaires. Mais dans les faits, l'état du logement permet de négocier le loyer. Il n'est pas rare que le propriétaire accorde plusieurs mois de loyers si le locataire rénove lui-même le logement pour compenser les frais engagés et le temps passé.

Quels sont les frais réguliers pendant toute la durée de la location ?

Chaque mois, le locataire doit verser le loyer et les charges locatives au propriétaire à la date convenue lors de la signature du bail. Il s'ajoute les factures d'électricité, de gaz ainsi que la taxe d'habitation. Elle est due pour le logement occupé au 1er janvier de l'année concernée.

Le montant du loyer peut-il augmenter pendant la durée du bail ?

Le montant du loyer peut être revalorisé dans la limite de la hausse de l'indice de référence des loyers à chaque date anniversaire de la signature du bail. Attention, cette évolution n'est pas obligatoire. Mais pour qu'elle puisse s'appliquer il faut que cela soit préciser sur le contrat de bail.

Est-ce qu'il existe des dépenses aléatoires ?

Le locataire peut recevoir un rappel de charge une fois par an. Ce rappel de charge intervient seulement si la provision pour charge versée tous les mois n'est pas suffisante pour couvrir la part de l'appel de charge que le propriétaire peut récupérer auprès du locataire. Il s'y ajoute la taxe d'enlèvement des ordures ménagères payée par le propriétaire mais qu'il peut se faire rembourser auprès du locataire. En tous les cas, pour toute régularisation de charges et demande de remboursement de la taxe sur les ordures ménagères, le paiement s'effectue sur la base des justificatifs de dépenses. Sans justificatif, le locataire est en droit de refuser de payer les sommes réclamées.

Côté locataire