Le prêt d'amélioration de l'habitat

Le prêt d'amélioration de l'habitat est une prestation proposée par la Caisse d'Allocations Familiales. Il permet aux locataires ou propriétaires d'emprunter de l'argent pour réaliser des travaux d'amélioration de leur logement, et cela à un taux d'intérêt de 1%.

Conditions d'attribution

Pour bénéficier du prêt d'amélioration de l'habitat, il faut :
- que les travaux concernent la résidence principale du demandeur ;
- que le demandeur bénéficier d'au moins une prestation familiale ;
Mais attention, une personne ne percevant que l'Allocation Adulte Handicapé, l'Aide Personnalisée au Logement, ou l'allocation logement versée aux personnes seules ne peut prétendre obtenir un prêt d'amélioration de l'habitat.

En outre, ce prêt doit permettre de financer des travaux de réparation, d'assainissement, d'amélioration (chauffage, gaz...), d'agrandissement, de division, d'isolation ; en aucun cas il ne peut être accordé pour des travaux luxueux (tapisserie, peinture) ou pour finir une construction.

Quel est son montant ?

Le montant du prêt d'amélioration de l'habitat peut atteindre 80% du montant des travaux, dans la limite de 1067,14 €.
Il est remboursable en 36 mensualités, avec un taux d'intérêt de 1%.

La moitié de la somme accordée est versée, sur présentation des devis, avant le début des travaux, et l'autre moitié à la fin.

Quelles sont les démarches pour en bénéficier ?

Il faut retirer un dossier à la CAF ou télécharger le formulaire.
Il est à retourner dûment complété et accompagné des devis des entreprises qui font les travaux, ou des devis des fournisseurs si c'est le demandeur qui les réalise, ainsi que du permis de construire si nécessaire.

Travaux