Puis-déclarer la quote-part de mon forfait kilométrique pour mon auto en LOA ?

Question de Fabrice (Le Blanc)

Bonsoir. Je suis un particulier ayant un véhicule en location avec option d'achat pour un forfait de 17 000 KM par an. J'utilise ce véhicule à hauteur de 9 000 km pour le travail ( trajet quotidien maison-travail). Puis-je déduire cette quote-part, soit 53 % du montant du loyer lié au contrat de LOA ? Cordialement

Réponse:

Le contribuable qui demande la déduction du montant réel de ses frais perd le bénéfice de la déduction forfaitaire. Dans ce cas il doit incorporer dans les sommes à déclarer les remboursements et allocations pour frais d'emploi qu'il a reçus. L'option pour la déduction des frais réels est matérialisée par leur inscription aux lignes 1AK (déclarant), 1BK (déclarant 2), 1CK à 1DK (personnes à charge) des déclarations n° 2042 S et n° 2042. Les frais doivent être justifiés et le contribuable doit inscrire la liste détaillée des frais dans le cadre E "renseignements complémentaires" de la page 2 de sa déclaration ou joindre un état détaillé faisant apparaître la nature et le mode de calcul de chaque catégorie de frais déduits.

Les frais déductibles sont principalement les suivants :
- Frais de transport : deux situations sont à distinguer ;
=> La distance domicile-lieu de travail n'excède pas 40km : déduction en totalité des frais.
=> La distance domicile-lieu de travail est supérieure à 40km : vous pouvez déduire les frais correspondant aux 40 premiers km. Vous ne pouvez déduire les autres frais que si le salarié est à même de faire état de circonstances "notamment liées à l'emploi" justifiant l'éloignement de son domicile à son lieu de travail.Vous pouvez procéder à une évaluation forfaitaire de vos frais de voiture à partir du barème d'évaluation forfaitaire fixé pour l'année 2013.
Ce barème kilométrique ne prend pas en compte les frais de péage, de garage ou de parking, ainsi que les intérêts annuels afférents à l'achat à crédit du véhicule.

Vous pouvez renoncer à l'applicationde ce barème et déduire les frais réels.
Dans ce cas, vous êtes autorisé à faire état :
- De la dépréciation effective du véhicule constatée au cours de l'année de l'imposition (voir marché de l'occasion).
- Des dépenses de carburant, de réparation et d'entretien et des primes d'assurances supportées.Au niveau de votre véhicule en location avec option d'achat (LOA) dans les échéances que vous payez, il y a une partie liée à l'amortissement du véhicule et des intérêts liés à l'avance financière faite par votre loueur. La durée de votre contrat est également un paramètre important de charge. Nous vous engageons donc à utiliser une des deux méthodes expliquées ci-dessus (en fonctionde son optimisation fiscale) et non la déduction de 53 % de vos échéances de location.

Frais réels