Puis-je cumuler mes frais réels avec ceux de ma fille ?

Question de Marie-Françoise (Quiberon)

J'ai beaucoup aidé financièrement ma fille pour son emploi d'été et lui ai payé aussi le nécessaire indispensable. Que peut-elle déduire ? Peut-elle ou moi défalquer aussi les frais d'essence quand il n'y avait pas possibilité de rentrer autrement ? Pour ma part je défalque aussi mes frais de route, peut-on cumuler les frais de route ?

Réponse :

La première question à se poser est de savoir s'il est plus intéressant de rattacher votre fille à votre foyer fiscal ou non. En effet, si votre fille est rattachée à votre foyer fiscal, vous majorez votre quotient familial mais ses revenus s'additionnent à votre foyer et vous ne pouvez déduire de pension alimentaire. Chaque membre du foyer fiscal opte alors individuellement pour la déduction forfaitaire de 10 % au titre de ses frais professionnels ou pour le forfait réel, en fonction de ce qui lui est le plus favorable pour ses propres revenus. Le détachement ou rattachement de votre fille à votre foyer fiscal ne modifie pas les frais professionnels déductibles qui sont appréciées individuellement. A ce stade, notons qu'il vive ou non sous votre toit, un enfant majeur peut demander son rattachement au foyer fiscal de ses parents, s'il est âgé de moins de 21 ans au 1er janvier 2013 ou s'il avait moins de 25 ans à cette date et poursuivait ses études, l'âge étant apprécié au 1er janvier de l'année.

Si votre fille est détachée fiscalement de votre foyer fiscal, elle déclarera ses revenus personnellement. Si les frais engagés dans le cadre de son activité salariée ont été importants, elle peut renoncer à la déduction forfaitaire de 10% et opter pour la déduction de ses frais professionnels pour leur montant réel (CGI, art.83-3° al 5) avec, en 2013, un minimum de 421 € et un maximum de 12 000 €. Cette option est possible dès lors que votre fille est en mesure de justifier les frais dont elle demande la déduction. Seuls les frais inhérents à son emploi peuvent être déduits, à l'exclusion de ses dépenses d'ordre personnel. Ainsi, les frais de déplacement entre son domicile et son lieu de travail constituent des frais professionnels, en revanche, ce n'est pas le cas des loyers versés lors de cette activité temporaire.

Concernant votre propre déclaration, la pension alimentaire que vous avez versée à votre fille majeure en 2013, est déductible sous certaines conditions, mais uniquement, si vous ne la comptez plus à charge fiscalement. Votre fille devait alors ne pas pouvoir se procurer par son travail les moyens nécessaires à la satisfaction de ses besoins élémentaires. Il peut s'agir des dépenses en argent ou en nature (loyer, nourriture, transports, vêtements, santé, scolarité...). Bien sûr, corrélativement votre fille devra faire figurer dans ses revenus la pension que vous déduisez (cas 1AO ou 1BO) de la déclaration n°2042 ou n°2042 S. Vous pouvez déduire le montant réel des dépenses que vous avez supportées, dans la limite annuelle de 5 698 €.

Enfin, concernant vos trajets domicile-travail, nous vous précisons que les frais de déplacement de moins de 40 km sont admis en déduction sur justificatif, mais, au-delà d'une distance domicile-travail excédant 40 km (aller simple), la déduction admise ne porte que sur les 40 premiers km sauf circonstances particulières.

Frais réels