Comment choisir entre le régime réel d'imposition et le régime du micro-foncier ?

Question de Valérie (Ducos)

Je n'ai plus qu'un revenu foncier à déclarer en Besson ancien. N'est-ce pas mieux de le déclarer en micro-foncier, sachant que j'ai une baisse de revenu de 30 % ? Merci

et de Loetitia (Brindas) :

Est-il plus avantageux de déclarer les revenus fonciers séparément ou en micro-foncier ? Merci de votre réponse.

Réponse :

Pour déterminer s'il est plus judicieux de passer en micro foncier ou de rester sous le régime réel des revenus fonciers, il vous convient de comptabiliser l'ensemble des frais inhérents à ce bien (frais de gestion, taxe d'habitation, prime d'assurance, travaux, intérêts d'emprunt, amortissement du bien...). Si ce montant dépasse 30 % des loyers, alors, vous avez tout intérêt à rester sous le régime réel et remplir votre déclaration 2044 spéciale. A défaut, vous devrez porter le montant de vos loyers bruts encaissés en case 4BE de votre déclaration 2042 et l'administration appliquera d'office un abattement de 30 % sur ce montant.

Revenus fonciers