Puis-je déduire les frais de change sur un prêt immobilier in fine ?

Question de Laurent (Saint-Louis)

J'ai fait un prêt in fine en francs suisses pour l'achat d'un bien immobilier. En 2013, j'ai remboursé le capital emprunté. Comme le francs suisse a augmenté de valeur entre la date du prêt et la date du remboursement, j'ai eu des frais dus à la différence de change. Puis-je déduire ces frais de mes revenus immobiliers ? Merci pour votre réponse.

Réponse:

Sont déductibles des revenus fonciers, les intérêts d'emprunts contractés pour l'acquisition d'un bien donné en location. Les intérêts déductibles sont ceux qui ont été effectivement payés par le contribuable bailleur au cours de l'année d'imposition.
Toutefois les propriétaires sont également autorisés à déduire les frais d'emprunt, ceux-ci devantêtre considérés comme charges déductibles au même titre que le montant des intérêts de l'emprunt dont ils découlent. Sont retenus à ce titre : les frais de constitution de dossier, les frais d'inscriptions hypothécaires ou de privilège de prêteur de deniers (et les honoraires du notaire y afférents), les sommes versées à un organisme de cautionnement, les frais de mainlevée, les commissions de banque, les primes afférentes à un contrat d'assurance-vie ou d'assurance-décès souscrit pour garantir le remboursement de l'emprunt.
Le surplus de capital à rembourser dû à un taux de conversion de devise n'est pas visé expressément par la documentation administrative parmi les frais d'emprunt déductibles. Vous ne pouvez donc pas déduire de vos revenus fonciers 2013, le surplus de capital inhérent à l'élévation du taux de change du franc suisse sur votre prêt in fine.

Revenus fonciers