Peut-on déduire l'aide financière versée à l'entreprise de notre fils ?

Question de Pierre (Montségur-sur-Lauzon) :

Nous avons une entreprise de restauration familiale gérée par notre fils à laquelle nous donnons 15 000 euros par an pour sa survie et celle de ses cinq employés. Pouvons-nous prétendre à un minimum de déduction fiscale ?

Réponse :

Les sommes que vous versez à l'entreprise ne sont pas déductibles pour vous. Si en revanche vous souscrivez à des augmentations de capital de la société qui exploite le restaurant, sous réserve du respect de certaines conditions, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt sur le revenu pour souscription au capital de PME égal à 18 % des sommes investies, dans la limite de 50 000 euros par an.

Si vous êtes redevable de l'ISF, la réduction d'impôt est plus intéressante puisque égale à 50 % du montant de vos versements, retenus dans la limite de 45 000 euros par an. Les réductions d'impôt pour l'impôt sur le revenu et l'impôt de solidarité sur la fortune ne se cumulent pas sur les mêmes souscriptions.

Autres déductions